Plus de deux mois après la sortie du livre de Camille Kouchner révélant l'inceste qu'aurait subi son frère de la part d'Olivier Duhamel, La Familia Grande, Christine Ockrent est sortie du silence pour lui apporter son soutien et saluer son "courage".
"Nous sommes fiers d'eux" : Christine Ockrent salue le "courage" de Camille Kouchner et son frèreAFP

Christine Ockrent est enfin sortie du silence. Depuis les révélations de sa belle-fille Camille Kouchner en janvier dernier sur l'inceste qu'aurait fait subir Olivier Duhamel à subi frère jumeau "Victor", la journaliste n'avait pas souhaité réagir. Elle s'est exprimée pour la première fois depuis le début du scandale dans les colonnes du magazine de Sophie Davant S. Elle lui apporte son soutien et salue le courage de sa démarche. "Camille a choisi avec courage et talent d'exprimer ce qu'elle et son frère avaient longtemps préféré nous cacher. Nous sommes fiers d'eux, et nous les aimons", a-t-elle expliqué, s'exprimant également au nom de son mari Bernard Kouchner.

"Nous sommes fiers d'eux, et nous les aimons"

L'ancien ministre de Affaires étrangères avait quant à lui réagi très rapidement au sujet des accusations portée par sa fille dans son livre La familia grande. "Un lourd secret qui pesait sur nous depuis trop longtemps a été heureusement levé", avait en effet assuré le 4 janvier dernier Bernard Kouchner, dans un communiqué transmis par son avocate, Maryline Lugosi, et relayé par Le Parisien. "J'admire le courage de ma fille Camille", y assurait l'ancien ministre. Alexandre Kouchner, le demi-frère de Camille et "Victor", avait également salué "leur courage" et soutenu leur "choix de briser le silence" sur Twitter.

Bernard Kouchner n'aurait été mis au courant des faits présumés subis par son fils "Victor" qu'au début des années 2010, après 20 ans de silence de ses enfants. Une terrible révélation qui aurait rendu fou de colère Bernard Kouchner, le père de l'adolescent qui aurait été abusé sexuellement. Selon Le Monde, l'ancien ministre de la Santé aurait alors voulu "péter la gueule" à Olivier Duhamel. C'est sa fille qui l'a expliqué au Monde le 4 janvier dernier. C'est elle aussi qui, toujours selon le journal, aurait convaincu son père de ne pas intervenir. "'Victor' ne veut pas en parler. Il faut avancer", lui aurait à l'époque confié l'avocate de 45 ans aujourd'hui.

Retrouvez vos produits et commandez en ligne ! High-Tech, Cuisine & Maison et Bien-être, retrouvez nos offres !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.