Sexistes, humiliants ou profondément déplacés, les gestes de certains animateurs choquent. Ils vont parfois jusqu'à encourager des agressions sexuelles.
AFP

Nagui : épinglé pour sexisme en 2015 et parfois très tactile

Le deuxième animateur préféré des Français fait parti de ceux qui ont été mis en garde par le CSA pour avoir tenu des propos jugés "graveleux", rappelle le Nouvel Observateur. C’était en 2015 : le 9 octobre, alors qu’il présentait l’émission radio La bande originale, Nagui apprend qu’il devra faire sans son invité, l’écrivain Yann Queffélec. Ce dernier, en retard, se trouve encore dans le train en provenance de Rennes. Le présentateur décide donc de le contacter par téléphone, en direct.

L’auteur explique être accompagné par son attachée de presse. Et Nagui d’enchaîner : "Elle est mignonne ? Elle est bonne ? Allez, allez, vas-y !"

Le CSA a été saisi et a publié un avertissement sur son site. Après avoir examiné la séquence, l’organisme a estimé que "le terme utilisé par l’animateur de l’émission pour parler de l’attachée de presse était extrêmement vulgaire et dégradant et qu’il apparaissait comme totalement inapproprié de ne mentionner cette qu’en tant qu’objet de désir". Dans son communiqué, il a également rappelé que "le service public se doit d’être exemplaire en matière de promotion de l’image et de la place de la femme dans ses programmes".

Plus récemment, l’animateur s’est fait remarquer pour son comportement parfois très tactile avec certaines invitées. Le 1er septembre 2018, il s’est notamment permis de masser une candidate de son émission N’oubliez pas les paroles. Une situation qui a fait quelques jaloux…

Vous aussi vous avez un peu de temps devant vous ? Profitez de 30 jours d'essai gratuit à Prime Video pour voir et revoir tous les films et séries préférés.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.