L'expertise génétique l'a confirmé. Le corps retrouvé enterré dans un sarcophage en béton, à son domicile, à Bédarieux, le 7 avril dernier, est bien celui d'Aurélie Vaquier. Jeux de clés, chaussons aux pieds… La cour d'appel de Montpellier a maintenu son compagnon en détention provisoire, ce 22 avril, en raison d'indices déroutants…
 Mort d’Aurélie Vaquier : les 6 éléments troublants qui incriminent Samire L., son compagnonIllustrationAFP

De lourdes charges pèsent sur Samire L. Le compagnon d’Aurélie Vaquier, dont le corps a été découvert par les gendarmes de la section de recherche le 7 avril dernier, dans un sarcophage de béton, situé sous une estrade à son domicile, à Bédarieux (Hérault), a d’ailleurs été maintenu en détention provisoire. Si, mardi 20 avril, à l’audience, l’homme de 39 ans, estimant son honneur bafoué, a de nouveau contesté toutes les accusations pesant sur lui pour "meurtre aggravé sur conjoint", la cour d’Appel de Montpellier a rejeté, ce jeudi 22 avril, sa demande de remise en liberté.

Les proches de la femme, également âgée de 39 ans, se disent soulager : "C’est une décision logique, il ne suffit pas de nier pour être cru", ont déclaré Mes Teissedre et Allary, les avocats de la famille d’Aurélie Vaquier.

D’autant que différents indices déconcertants, au cœur de l’enquête, mettent à mal la version tenue jusqu’ici par le principal suspect.

Mort d’Aurélie Vaquier : la théorie de son départ avec une valise ne tient pas

Les mensonges de Samire L. semblent s’amonceler. Premièrement, il a tardé à prévenir les gendarmes de la disparition de sa compagne. Il a ensuite menti aux frères d’Aurélie Vaquier sur la date du supposé dernier message qu’elle aurait envoyé sur Facebook était rempli de fautes d’orthographe, alors que la défunte s’attachait, selon sa famille, à ne jamais en commettre.

Troisièmement, la dépouille de la victime a été retrouvée à leur domicile, dans lequel ils s’étaient tous deux installés fin novembre dernier. Selon Samire L. : quelqu’un a tué sa compagne et a dissimulé le corps chez eux, alors qu’il était parti chercher ses enfants dans l’Ain.

D’après les informations de Midi Libre, cette hypothèse ne tient pas. Voici pourquoi.

Débarrassez-vous des moustiques avec la lampe Vortex

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.