Ils ont été retrouvés dans une caravane de fortune, au milieu de nulle part. Onzes enfants ont été sauvés par les autorités d'une maison de l'horreur. 
Istock

Onzes enfants séquestrés : ils étaient "affamés et sans eau"

Ce vendredi onze enfants ont été retrouvés dans une maison quasi-abandonnée, au beau milieu du désert du Nouveau-Mexique, non loin de la ville d'Albuquerque (Etats-Unis). Trois femmes et deux hommes vivaient également dans ce lieu délabré, sans confort ni hygiène. 

C'est grâce à une affaire connexe que les autorités ont pu démanteler cette maison de l'horreur et mettre fin au supplice de ses habitants. Depuis un an, le petit Abdul Wahhaj, 3 ans a disparu et les autorités soupçonnent son père, Siraj Wahhaj, de l'avoir kidnappé. C'est un message envoyé depuis cette maison qui tombe en ruines qui met la puce à l'oreille aux autorités."Le message envoyé par un tiers, disait simplement en partie 'nous sommes affamés et nous avons besoin de nourriture et d’eau'", a raconté le shérif du comté de Taos, Jerry Hogrefe, au Nouveau-Mexique ainsi que le relaie ABC News.

Arrivés sur les lieux où se cache peut-être le kidnappeur, les policiers décident d’entrer dans ce qu’ils décrivent comme étant "une caravane étroite, enterrée dans le sol, couverte de plastique, sans eau, canalisations ou électricité". L'endroit est poussièreux, les points d'eau sont absents et la nourriture trouvée sur les lieux est rare : "quelques patates et un sachet de riz" d'après le sheriff Hogrefe. Les habitants de ce no man's land sont pieds nus, habillés de haillons, "on pouvait voir leurs côtes, on aurait dit des réfugiés du Tiers-monde" ajoute le sheriff. Les 11 enfants sont âgés de 1 à 15 ans selon un post Facebook du bureau du Sheriff du comté de Taos. 

A lire aussi : "Nouvelle maison de l'horreur" : 10 enfants retrouvés torturés et brûlés

Onzes enfants séquestrés : l’intervention musclée et réussie de la police  

Le lieu est sécurisé par deux hommes armés, qui sont vite arrêtés. L’un d’eux est bien Siraj Wahhaj, l’homme recherché initialement et qui a conduit les forces de l’ordre jusqu’ici. Il a été arrêté pour enlèvement tandis que l’autre homme, Lucas Morten, pour avoir aidé un fugitif. Les trois femmes, certainement les mères des enfants ont été placées en garde préventive, avant d’être interrogées. D'après le sheriff Hogrefe, elles seraient potentiellement victimes d'un "lavage de cerveau", a-t-il confié à ABC dans une interview téléphonique. 

"En 30 ans de métier, je n'ai jamais vu cela. Ces enfants étaient affamés, assoifés. On ne sait pas quand ils ont mangés pour la dernière fois. Nous leur avons donné tous ce que nous avions sous la main. Nous avons tous été très secoués par ce spectacle", affirme le chef du comté de Taos, très ému, à CBS

Abdul Wahaj, le jeune garçon, est en revanche toujours porté disparu. Il a été vu pour la dernière fois avec son ravisseur "avec qui il devait aller au parc", précise le Sergent Ashanti Marbery à la chaîne de télévison locale KRQE.  

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.