C'est un petit bouleversement qui touche en ce moment le Palais de l'Élysée. Le chef cuisinier du Président de la République a en effet quitté son poste ce dimanche 28 février. Des interrogations demeurent quant aux réelles raisons de ce départ.
Politique : qui sera le prochain cuisinier en chef de l'ElyséeAFP
Sommaire

Voilà 25 ans, que Guillaume Gomez régalait les papilles des résidents de l’Élysée. Le chef a ainsi pu servir la table de Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy, François Hollande et enfin Emmanuel Macron. Ce sont aussi des dizaines d’invités prestigieux qui ont pu goûter à ses créations. Toute bonne chose semble cependant avoir une fin. 

Cuisinier de l’Élysée : Guillaume Gomez s’en va après 25 ans de service

Guillaume Gomez a choisi de passer par son compte Instagram pour annoncer publiquement la fin de cette incroyable aventure. Néanmoins, le chef cuisinier ne quitte pas pour autant les sphères du pouvoir. Ce dernier l’annonce à la fin de son post Instagram. "J’occuperai très prochainement de nouvelles fonctions au service du rayonnement international de notre gastronomie, de nos savoir-faire, de nos producteurs, de nos restaurateurs et de nos artisans", promet-il à ses 172 000 abonnés. 

C’est à  RTL que Guillaume Gomez a accordé une unique prise de parole médiatique. "Chaque matin quand vous passez la porte, vous vous rendez compte de la chance que vous avez", s’est ainsi ému l’ex-cuisinier de l’Élysée. Guillaume Gomez a également fait part des grands souvenirs qu’il garderait de ces 25 années passées. "J’ai vécu énormément de choses [...]ma rencontre avec la Reine d’Angleterre sous François Hollande, ces moments forts que sont les Noël des troupes de l’étranger", a-t-il confié à la station de radio. 

Une histoire qui ressemble à un conte de fée. Pourtant, certaines sources évoquent davantage une mise à l’écart qu’un départ volontaire... 

Cuisinier de l’Élysée : départ triomphal ou réelle mise à l’écart

Un changement d'un poste si stratégique et si prestigieux ne peut que donner lieu à de très nombreuses interrogations. Guillaume Gomez a-t-il été poussé dehors après un quart de siècle de bons et loyaux services ?

Les témoignages recueillis par RTL sont pour le moins révélateurs d’un malaise. Plusieurs sources très haut placées confirment que le chef n’avait plus les faveurs de tout le monde. "L'Élysée, ce n'est pas là qu'on mange le mieux, si l'on compare avec les autres tables de la République, Matignon ou Bercy, c’est un cran au-dessus. Tant mieux pour Macron, il mangera peut-être mieux" souffle un habitué des tables de l’Élysée auprès de la radio. 

Un autre conseiller va dans le même sens. D’après lui, la promotion de Guillaume Gomez "est une porte de sortie honorable, mais une exfiltration quand même". 

Qui est donc pressenti pour remplacer Guillaume Gomez ?

Cuisinier de l’Elysée : qui sera l’heureux remplaçant ?

Dans le petit monde de la gastronomie, la nomination du futur chef est sur toutes les lèvres. Plusieurs noms reviennent en haut de la liste. Selon RTL, la cheffe Christelle Brua serait très bien placée. Elle est la première femme sacrée meilleure pâtissière de restaurant du monde en 2018. Autre avantage, la cheffe aurait déjà fait le tour des cuisines de l’Élysée, il y a quelques années. 

Selon les informations du Parisien, c’est Fabrice Desvignes qui serait le plus proche d’obtenir le Graal ultime. L’information est même certaine pour le critique gastronomique Gilles Pudlowski. Ce dernier l’a annoncé via une publication Instagram postée ce lundi 1er mars. Fabrice Desvignes a notamment remporté le col bleu-blanc-rouge de Meilleur Ouvrier de France (MOF) en 2015. 

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.