Pierre-Louis Druais, membre du Conseil scientifique, fait de la seconde vague une certitude. Sur le plateau de BFMTV, il annonce à quelle période elle pourrait arriver. Antoine Flahaut, épidémiologiste, nuance le propos de son confrère.
Les deux mois propices à une seconde vague du Covid-19AFP

En Amérique, le Covid-19 est encore très meurtrier : au Brésil, aux États-Unis... D'autres pays, comme la Chine ou l'Espagne, pensaient en avoir fini avec le virus quand ils ont levé les premières mesures sanitaires. Pourtant, ils ont déjà reconfiné ponctuellement certaines zones du territoire qui auraient pu devenir de nouveaux foyers de l'épidémie. C'est le cas à Pékin ou dans certaines villes de la Catalogne et de la Galice. S'il est vrai qu'en France, le déconfinement prend de l'ampleur, le risque d'une résurgence du coronavirus n'est pas à ignorer. 

Jeudi 9 juillet 2020, le plateau de BFMTV donne la parole à Pierre-Louis Druais, membre du Conseil scientifique et médecin généraliste. Ce dernier tire la sonnette d'alarme quant à la seconde vague qui, selon lui, n'est pas une possibilité mais bien une certitude. 

Seconde vague : retour du virus à l'automne

Pierre-Louis Druais est formel : "Il y aura une deuxième vague. Pour nous, cela ne fait aucun doute", affirme-t-il au nom du Conseil scientifique. Très précis, il donne même les mois les plus susceptibles d'accueillir une recrudescence des cas de Covid-19 : "Dans le meilleur des cas, si on peut dire, ce serait plutôt sur la période d'octobre/novembre", ajoute-t-il. Un discours qui concorde parfaitement avec celui du président du Conseil, Jean-François Delfraissy. Ce professeur d'immunologie était interrogé par l'Assemblée nationale le 18 juin 2020 et prédisait une seconde vague à l'automne. Il estimait qu'elle pourrait avoir lieu fin octobre, en novembre ou en décembre. D'ailleurs, il avait ajouté que ce retour de l'épidémie serait plus dangereux et conséquent que ce que l'Hexagone a pu connaître jusque-là. 

Débarrassez-vous des moustiques avec la lampe Vortex

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.