Le coronavirus circulait-il dans l'Hexagone bien avant les premiers cas officiels ? Des autopsies réalisées dans plusieurs pays, dont la France, permettent de remonter la piste du virus.
Le virus était-il en France dès le mois de décembre ?Le premier cas identifié sur le territoire n'est peut-être pas le point de départAFP

Le premier patient connu officiellement en France a été diagnostiqué le 23 janvier 2020, en Gironde. Cependant, la circulation du coronavirus Covid-19 n’aurait été active que vers la mi-février, après le diagnostic établi sur cinq Britanniques aux Contamines-Montjoie, le 8 février en Haute-Savoie, explique Ouest France. L’apparition d’un cluster avec un rassemblement de l’Église protestante évangélique à Mulhouse le 17 février met aussi sur cette piste. Le début de la propagation de la pandémie est, quant à lui, daté au 27 février dernier dans l’Hexagone.

Toutefois, la question d’une circulation remontant à une date antérieure se fait de plus en plus sérieuse. Par exemple, aux Etats-Unis, une autopsie faite sur plusieurs patients aurait révélé une propagation du virus dès le mois de janvier. Des études similaires ont également été produites en Italie, ou encore en Chine. "Dans notre jargon, on appelle toutes ces maladies dues à des agents infectieux pas toujours très bien étiquetés 'pneumonies atypiques', cela montre bien le caractère flou de tout cela", explique à Ouest-France François Bricaire, infectiologue et membre de l’Académie de médecine.

Des observations qui entraînent plusieurs questionnements

Il fait aussi remarquer que le virus est apparu en pleine période de grippe, ce qui aurait pu brouiller les cartes. "Bizarrement, des médecins généralistes disent qu’on a vu décroître les syndromes grippaux en pleine épidémie avant de les voir réapparaître", informe François Bricaire. Jonathan Petterschmitt, médecin à Mulhouse et membre de l’église de la Porte ouverte, assure, quant à lui, avoir fait état d’une grippe étrange dès la mi-février.

"Des membres de notre église étaient contaminés avant même le rassemblement, ils l’avaient été à l’extérieur, on a été dans l’œil du cyclone parce qu’on a été les premiers dépistés, mais on n’était pas les premiers malades", ajoute-t-il auprès du quotidien régional. Samuel Alizon, directeur de recherche au Centre national de la recherche scientifique (CNRS) évoque la possibilité que le coronavirus ait commencé à se propager en France à partir de janvier, voire décembre... Explications.

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !

Vidéo : Grippe espagnole : le coronavirus peut-il faire autant de morts ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.