Le port du masque de protection préoccupe beaucoup de citoyens qui ne savent pas s'ils doivent en porter un ou pas, et s'il faut en acheter plusieurs. Un collectif de chercheurs a annoncé la mise sur le marché d'un masque réutilisable 100 fois.
La production de ce masque réutilisable pourrait changer nos vies Un nouveau masque réutilisable 100 fois va bientôt voir le jourAFP

Réutilisable jusqu'à 100 fois ! Ce chiffre impressionnant concernerait un seul masque, indique Le Figaro. Des chercheurs et des industriels, dont certains employés par le CEA de Grenoble et Michelin à Clermont-Ferrand, ont annoncé, ce mardi 7 avril que des masques de protection réutilisable 100 fois seraient mis sur le marché à un coût grand public de 28 euros. Ce dernier sera livré avec cinq filtres lavables.

L’idée vient d’un collectif de chercheurs et d’entreprises grenoblois composés d’une quarantaine de personnes baptisé VOC-Cov (Volonté d'Organiser Contre le Covid-19). La société a reçu l’aide du CEA qui lui a fourni ses infrastructures et ses moyens de recherche et d'essais. De son côté,  Michelin a réalisé le design du prototype.

Masque réutilisable : une production éclair

Actuellement, une pré-série de 5 000 masques est en cours de fabrication, et devrait sortir d’ici la semaine prochaine, précise la société Ouvry, en charge de la production de ce projet. Cette PME lyonnaise est spécialisée dans les équipements de protection individuels NRBC (nucléaire, radiologiques, biologique et chimique).

"L'objectif de capacité de production est d'un million de masques par semaine courant mai, soit une production dépassant 5 millions d'ici fin juin (l'équivalent de 500 millions de masques jetables actuels)", expliquent les chercheurs dans un communiqué.

Aujourd’hui, 130 000 masques ont été précommandés par Michelin, qui devrait en verser une partie aux Agences Régionales de Santé. Différent du masque FFP2, celui-ci sera du type FM Face Mask P1 ou P2 et s’intitulera "OCOV®". Il comprendra "une pièce faciale souple qui recouvre le nez, la bouche et le menton, ainsi que des filtres remplaçables et réutilisables", décrit leur porte-parole Pierre-Emmanuel Frot.

Ce masque est-il l'une des solutions aux pénuries ?

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Coronavirus : les pays qui n'autorisent plus l'entrée aux Français

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.