Décédé le 6 décembre dernier, Johnny Hallyday a été inhumé au cimetière de Lorient, à Saint Barth. Comme le relève un élu, cela n'a pas toujours été son souhait…
AFP

C’est entouré des siens, et après un hommage national retentissant, que Johnny Hallyday a été enterré au cimetière de Lorient le mois dernier, à Saint-Barth. Or comme le raconte le maire de Ramatuelle, Roland Bruno, cela n’a pas toujours été sa volonté. 

Alors qu’il prononçait ses vœux à ses administrés ce mardi, l’édile a confié comme le rapporte Var Matin, que le rockeur avait un temps voulu être inhumé dans sa commune. "Johnny Hallyday m’avait écrit le 8 juillet 2005 pour confirmer sa volonté d’établir sa sépulture dans notre cimetière. Et je lui avais répondu favorablement", a déclaré le maire.

Ce n’est que quelques années plus tard que Johnny Hallyday a changé d’avis, souhaitant à la place reposé à Saint Barth où lui et Laeticia passait régulièrement du temps accompagnés de leurs deux filles, Jade et Joy.

 A lire aussi : Hallyday : ses confidences sur son retour à Los Angeles

Un lieu de mémoire

Si Johnny Hallyday a fait un temps le vœu d’être enterré à Ramatuelle, c’est parce qu’il a entretenu des liens indéfectibles avec la commune. Au début des années 1990, en collaboration avec l’architecte Roland Morisse, il y a fait construire une énorme hacienda de 710 mètres carrés, intitulée la Lorada.

Malheureusement, le chanteur a été obligé de s’en séparer à cause de problème d’argent et de conflits avec son label au début des années 2000. En 2013, comme le relate Pure People, la propriété étaient détenue par des Russes. 

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !