Les indicateurs sont à la hausse et une prise de parole d'Emmanuel Macron est envisagée. Quelles sont les pistes de travail du gouvernement ?
"Il ne reste plus 50 000 options" : les scénarios sur la table pour la troisième vague AFP

Encore quelques heures d’incertitudes avant un nouveau tour de vis ? Un nouveau Conseil de défense doit se réunir mercredi 31 mars autour d’Emmanuel Macron. L’objectif est de scruter les dernières données disponibles sur l’épidémie avant de prendre (ou non) de nouvelles décisions. Ce n’est pas la première fois que le pays est en équilibre instable, au bord d’un reconfinement strict et total, mais, cette fois-ci, les indicateurs du Covid-19 sont réellement inquiétants. Le nombre de nouveaux cas enregistrés est en hausse, tout comme le nombre de personnes admises en réanimation, qui a désormais dépassé le pic de la seconde vague.

Troisième vague : "Pas de tabou"

Les restrictions annoncées le 18 mars vont-elles être suffisantes ? Alors que de nombreux médecins en doutent, à l’instar du professeur Gilles Pialoux sur France Inter ce mardi, Emmanuel Macron veut être sûr d’avoir tout tenté avant de reconfiner. Comme l’explique BFMTV, le chef de l’Etat "pourrait bien être amené à prendre d’autres mesures" et, comme toujours, de nombreuses hypothèses restent sur la table. Cité par la chaîne d’informations, l’entourage du président affirme qu’il n’y a "pas de tabou".

A l’heure actuelle, on ne sait pas si Emmanuel Macron s’exprimera mercredi soir. Selon la chaîne de télévision, "le chef de l'Etat envisage de s'exprimer, dès cette semaine ou la suivante". Les allocutions solennelles du président se font rare et, s’il décide de prendre la parole, que pourrait-il annoncer aux Français ? Une chose est sûre, il ne parlera pas pour ne rien dire. Quels sont donc les trois scénarios sur la table pour faire face à la troisième vague ? On fait le point.

Préparer sa retraite ? Retrouver un emploi ? Découvrez l'accompagnement de nos formateurs !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.