La procédure d’urgence lancée par les avocats de David Hallyday et Laura Smet sur le gel des royalties de leur père, a attisé la colère de Laeticia. La veuve et sa défense ont décidé de mettre un terme à toutes négociations.

Héritage de Johnny : une procédure perçue comme une "déclaration de guerre"

A quelques jours du premier anniversaire de la mort de Johnny, les réconciliations familiales sont loin d’être actées.

Les tensions autour de l’héritage de la star demeurent "électriques".
En réclamant le gel des royalties des albums de leur père, Laura Smet et David Hallyday se sont attirés les foudres de leur belle-mère. L’espoir de trouver un accord semble à présent impensable.

Selon les informations de M6 Info, Ardavan Amir-Aslani, le conseil de Laeticia, n’aurait pas apprécié la procédure d’urgence lancée par ses confrères, qui s’est tenue mardi 27 novembre dernier.

Pour le camp de Laetitia, cette assignation est une véritable "déclaration de guerre". Alors que les tentatives de trouver un accord sur le partage de l’héritage étaient en cours, toutes les négociations sont désormais abandonnées. Le contentieux se règlera à présent devant la justice. Plus aucun contact ne sera établi entre les acteurs du dossier.

Héritage de Johnny : une décision capitale en mars prochain

Droit français ou droit américain ?

Publicité
C'est ce que devra déterminer le tribunal de Nanterre, le 22 mars prochain.
Dans le cas où le droit français serait jugé compétent dans cette affaire de succession, une longue procédure judiciaire débuterait.

En attendant cette prochaine audition, les maisons de disques (Sony, Universal et Warner Music) ont bloqué les royalties.

Contactés par M6 Info, les avocats des deux partis n’ont pas souhaité faire de commentaires.
La bataille est donc loin d'être terminée…

En vidéo : Laeticia Hallyday : ce nouveau coup dur financier qui pourrait la mettre sur la paille

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité