Jean-Luc Mélenchon accuse Emmanuel Macron d'avoir organisé les perquisitions chez lui et au sein du siège de son parti. Des propos qui s'en visent également le fonctionnement du parquet.
Jean-Luc Mélenchon, Emmanuel Macron /AFPAFP

Mélenchon VS Macron : c’est quoi le parquet ?

"Manœuvre politique". Jean-Luc Mélenchon s’en est pris à la ministre de la Justice, Nicole Belloubet, et à Emmanuel Macron cette semaine, les accusant d’avoir organisé les perquisitions chez lui et au sein du siège de son parti, dans le cadre de deux enquêtes préliminaires. L’une portant portant sur des soupçons d’emplois fictifs d’assistants parlementaire européennes et l’autre sur ses comptes de campagnes du leader de la France insoumise.

Ce que met en cause l’ancien sénateur, c’est tout simplement l’organisation de la justice et plus précisément du parquet. Un terme pas toujours simple à comprendre pour les néophytes. "Par parquet, on désigne les magistrats chargés de la poursuite des infractions devant les juridictions pénales", explique Didier Rebut, professeur de droit pénal à Paris II, contacté par Planet. Le parquet peut aussi être appelé "ministère public", dans le sens où il est chargé de défendre les intérêts de la société.

Ces parquetiers sont formés, comme les juges du siège, à l’Ecole nationale de magistrature. Après le classement de sortie, chacun décide en fonction de son classement et de choix personnel, ce qu'il souhaite. Il est par ailleurs possible d'évoluer au cours d'une même carrière.

C’est une différence notable avec beaucoup de pays. "En France pour faire partie du parquet, il faut être magistrat, mais dans beaucoup de pays ce n’est pas le cas. A l’étranger, ce sont des services complètement indépendants et le parquetier est souvent assimilé à l’avocat", ajoute Didier Rebut.

"Avocat général", c’est justement un des postes du parquet…

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.