Emmanuel Macron s'est récemment exprimé sur le pouvoir d'achat des Français. Certaines branches de la fonction publique – ou assimilées – sont d'ailleurs concernées…

Fonctionnaires, cheminots, postiers… Qui percevra une nouvelle prime exceptionnelle ?

Le 10 décembre, Emmanuel Macron a annoncé une prime exceptionnelle défiscalisée pour toutes les entreprises en mesure de l’accorder à leurs employés. Mais cette annonce concerne-t-elle la fonction publique ? Guillaume Pepy, P-DG de la SNCF, s’est en tout cas engagé à la verser à près de 100 000 de ses salariés. "On va jouer le jeu de cette mobilisation nationale pour le pouvoir d’achat, puisque dès le bulletin de paie de décembre, les salariés les plus modestes vont recevoir une prime de fin d’année supplémentaire", a-t-il assuré sur le plateau de Radio Classique.

A lire aussi : Mais au fait, à quoi servent vraiment les fonctionnaires ?

Publicité
Publicité

Dans le détail, cette prime devrait être de 400 euros "pour tous les salariés qui touchent jusqu’à 1,5 fois le Smic". Pour ceux percevant entre 1,5 et 2 Smic, la SNCF a prévu une enveloppe moins importante, à hauteur de 200 euros par personne. Au total, la mesure devrait coûter pas moins de 30 millions d’euros, rapporte Ouest France.

Les directions de La Poste et d’EDF ne se sont pas encore exprimées sur le sujet. En revanche, en théorie, les agents de la fonction publique ne devraient pas profiter. Une demande de prime aurait été formulée par la CFDT à l’attention du ministère du Travail, qui n’a pas donné suite.