Dans le Finistère, le pont de Rohan, un des derniers à être habités en Europe, montre des signes de fragilité. Des travaux sont entrepris et un arrêté de péril imminent interdit l'accès à une partie du célèbre monument.
Finistère : un des derniers ponts habités d'Europe menacéPont de Rohan, à Landerneau (Finistère)Istock

Plus de cinq siècles après sa construction, le pont de Rohan, à Landerneau (Finistère) est menacé. Le vendredi 20 août, un éboulement de pierres a créé une brèche dans le mur de l’un des môles de l’ouvrage, comme le rapportait alors France 3. Monument historique de la ville, le pont, qui chevauche le fleuve Elorn, fait partie des derniers encore habités en Europe.

L’ouvrage reste accessible aux passants. Cependant le maire de Landerneau, Patrick Leclerc, a pris lundi 23 août un arrêté de péril imminent interdisant l’accès à la terrasse du bar-restaurant "Les Goélands", située à l’extrémité du môle fragilisé par la brèche.

Des travaux de sécurisation ont été menés

"On a lancé des travaux de consolidations urgents", a déclaré M. Leclerc au journal Le Parisien dans un article paru le 14 septembre, "d’autant que nous sommes soumis aux grandes marées en ce moment". Un phénomène qui risque, par les forts mouvements d’eau qu'il engendre, d’aggraver la situation.

Les premiers travaux de sécurisation ont déjà eu lieu les jeudi 2 et vendredi 3 septembre des deux côtés de la môle, des pierres s’étant également déplacées sur la partie donnant sur l’aval du fleuve, comme l’évoque Ouest-France. Un rapport d’expertise est attendu les prochaines semaines. Les travaux à réaliser et le budget nécessaire y sera détaillé, selon Le Parisien.

Comme le rapporte le quotidien, bien que le pont soit inscrit au titre des Monuments Historiques, il n’est pas classé ; seules quelques maisons construites sur l’ouvrage le sont. Le classement pourrait pourtant permettre des subventions gouvernementales allant jusqu'à 50% du prix des travaux.

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.