Cinq personnes ont été retrouvées mortes après qu'un incendie s'est déclenché dans un appartement à Pau. De nouveaux éléments conduisent à l'hypothèse d'un drame conjugal.
AFP

Drame à Pau : la piste criminelle se confirme rapidement

Mardi matin, deux couples et un petit garçon de 2 ans espagnols ont été retrouvés morts après l’incendie de leur appartement, rue Richelieu à Pau. L’enquête s’est très rapidement tournée vers la piste criminelle. Le premier suspect ne serait autre que le père du petit garçon, dont la dépouille se trouvait au sein de l'appartement. Les flammes ont pu être rapidement maîtrisée par les pompiers qui ont fait la macadre découverte.

D’après les éléments de l'autopsie menée à l’institut médico-légal de Toulouse et dont France Bleu et BFM se font l’écho : la femme du suspect a été découverte baillonnée et ligotée dans une baignoire remplie d'eau, peut-être noyée. Le père de cette dernière et sa compagne auraient, eux, été frappés à coup de marteau. L’objet a été retrouvé avec des traces de sang dessus. L’enfant aurait vraisemblablement été intoxiqué par les fumées. Quant au suspect, inconnu des services de police, il a été retrouvé avec les veines tailladées. Les enquêteurs estiment qu’il est fortement probable qu’il se soit suicidé et ait allumé le feu après avoir tué les trois autres adultes.

Drame à Pau : la thèse du drame conjugale

Afin d’établir un mobile, les autorités ont interrogé les proches du couple. Ils ont fait état de nombreuses disputes entre les parents du petit garçon. Le jour du drame, relate toujours France Bleu, la femme avait rendez-vous avec une avocate pour enclencher une procédure de divorce.

La semaine dernière, elle avait déposé une main courante pour violences. Ils étaient déjà séparés et elle vivait chez une amie. Si elle est revenue dans l’appartement c’était pour accueillir son père venu avec sa compagne. Elle souhaitait repartir avec lui pour passer l’été en Espagne. 

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.