Les enquêteurs qui travaillent sur la disparition de Maëlys, 9 ans, ont décidé de s’intéresser à la station de lavage qu’a utilisée le suspect, rapporte BFM TV. C’est là où il a nettoyé sa voiture au lendemain des faits.

Aucune trace de Maëlys, 9 ans, depuis sa disparition il y a un mois à Pont-de-Beauvoisin en Isère, mais une nouvelle piste est étudiée selon BFM TV. Les enquêteurs s'intéressent à la station de lavage où le suspect, Nordhal Lelandais, a nettoyé sa voiture le lendemain du mariage au cours duquel la fillette a disparu. 
Les enquêteurs ont prélevé des graisses automobiles et des eaux usées de la station afin de les analyser et peut-être de trouver des traces ADN de Maëlys. "On saisit tout ce que l'on peut trouver, on fait des recherches partout et il est normal que l'on fasse des recherches dans les eaux de lavage, dans des lacs, dans des endroits qui n'ont parfois rien à voir avec les faits.", a de son côté expliqué le procureur de la République de Grenoble.

Publicité
Publicité

Les autorités avaient déjà retrouvé des fragments d’ADN de la petite fille sur le tableau de bord de la voiture du mis en examen. Ce dernier l’avait justifié en expliquant que la fillette était montée dans sa voiture pendant la fête, avec un autre garçonnet, afin de voir si ses chiens s’y trouvaient. Il avait également expliqué le lavage de son véhicule par son intention de le vendre, ce qu'ont confirmé ses proches. 

A lire aussi : Disparition de Maëlys : des indices sont partis en fumée 

La voiture, un élément clef

Outre avoir retrouvé des traces ADN de Maëlys sur le tableau de bord, les enquêteurs ont relevé que le coffre de la voiture avait été lavé avec une certaine application. Comme le rapportait le Dauphiné Libéré, le suspect a utilisé un détergent particulièrement puissant d’habitude réservé aux jantes et a passé pas moins d’une heure et demie à la station de lavage.

Nordhal Lelandais continue fermement de nier son implication dans la disparition de Maëlys, alors que du côté de la famille de la petite fille, la situation est intenable. "L’épreuve qui leur est infligée est insupportable. Ils attendent une chose : connaître, enfin, la vérité et savoir ce qui est arrivé à la petite Maëlys", a confié dimanche dernier leur avocat à 20 minutes.

Vidéo sur le même thème : Disparition de Maëlys : le principal suspect menacé par des détenus