Un deuxième homme a été placé en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur la disparition de Maëlys. Il aurait un lien avec le premier individu interpellé…

Dans l’affaire de la disparition de Maëlys, 9 ans, la procureure, Dietlind Baudoin, a confirmé ce midi à une journaliste de LCI, la mise en garde à vue d’un deuxième homme. Comme le premier, il est âgé de 34 ans. 

Citée par plusieurs médias, une source proche du dossier a expliqué qu’il allait lui aussi être questionné pour "vérifier des déclarations qui comportent des contradictions". D’après LCI, les deux hommes placés en garde à vue se connaissent et seraient même amis. Leurs déclarations seront confrontées.

L’enquête se poursuit

Hier soir, les autorités ont annoncé qu’elles prolongeaient de 24 heures la garde à vue du premier homme. Plusieurs médias ont révélé ce matin qu’il était un proche du marié et qu’il connaissait le père de Maëlys. La procureure de Bourgoin a par ailleurs précisé dans un communiqué qu’ il s’était "absenté de la soirée [pendant] les créneaux horraires pouvant correspondre à la disparition". Son avocat assure qu’il était présent dans la soirée lorsque les invités du mariage ont commencé à se mobiliser pour retrouver la fillette.

Publicité
Maëlys a été aperçue pour la dernière fois aux alentours de trois heures matin dans la nuit de samedi à dimanche, alors qu’elle participait à un mariage à Pont-de-Beauvoisin en Isère.Les autorités ont annoncé que les recherches se poursuivaient ce matin, "avec un dispositif allégé et sur un périmètre élargi", précise Le Monde.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité