Insultés par des Gilets jaunes, des membres des forces de l'ordre se sont mis à s'amuser et à danser. L'un d'eux à même pris le temps de faire des pompes.
Des policiers narguent des gilets jaunes en dansantAFP

Les relations entre les Gilets jaunes et les policiers semble se dégrader un peu plus à chaque manifestation. A Toulouse, 1200 manifestants se sont réunis pour exprimer leur colère le 21 septembre 2019, à l'occasion de l'acte 45 du mouvement de contestation.

Des policiers de la BAC étaient présents sur place pour maintenir l'ordre. A l'issue de la manifestation, émaillée de plusieurs débordements, ceux-ci ont commencé à rebrousser chemin, rapporte CNews.

Gilets jaunes : le comportement des forces de l'ordre suscite l'indignation

Quittant les lieux sous les insultes et les huées, ils ont alors décidé de narguer les manifestants avec une petite chorégraphie improvisée. Tournant le dos aux gilets jaunes, les policiers agitent les bras et les jambes et se prennent dans les bras mutuellement. Les membres de la BAC ont l'air de bien s'amuser, et esquissent quelques pas de danse. L'un d'eux prend même le temps de faire des pompes, protégé par le flash-ball de l'un de ses collègues.

Publiée sur Twitter, la vidéo a été visionnée plus de 25 000 fois. L'apparente désinvolture des forces de l'ordre contraste avec la violence de la répression du mouvement des gilets jaunes. Depuis le déclenchement du mouvement de protestation en novembre 2018, une personne a été tuée par un tir de grenade lacrymogène, cinq personnes ont eu la main arrachée, 24 personnes ont perdu un oeil et une personne a perdu définitivement l'audition. Ces chiffres sont rapportés par Désarmons-les !, collectif contre les violences d'état.

Gilets jaunes : la France condamnée par l'ONU

Depuis le déclenchement de la contestation, la gestion du mouvement des gilets jaunes par les forces de l'ordre a fait l'objet de nombreuses critiques. Le Haut-Commissariat aux droits de l’homme de l’ONU a ainsi réclamé à la France une "enquête approfondie" sur les violences policières. Durant la manifestation à Paris lors de l'acte 45, un groupe de femmes a été violemment matraqué par des policiers.

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : "C'est des barbares" : les propos de Jean-Luc Mélenchon sur les policiers déclenchent une polémique

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.