De nombreuses obligations s'ajoutent à votre chagrin lorsque vous perdez un membre de votre famille. 24 heures, six jours, deux mois... Quelles sont les démarches à effectuer tout de suite ? On vous dit tout, pour vous éviter un oubli.
Décès d’un proche : quelles sont les premières démarches à effectuer ? Istock

Ne pas ajouter de difficultés au chagrin. Qu’elle soit soudaine ou attendue, la perte d’un proche reste une épreuve douloureuse à traverser, qui s’accompagne de nombreuses questions. À peine le temps du deuil entamé, arrive celui des démarches administratives, qu’il faut honorer rapidement et sans se tromper. Quelles sont les premières choses à faire lorsqu’on vient de perdre un membre de sa famille ? Peut-on préparer ces questions à l’avance ?

Décès d’un proche : que faire dans les 24 heures qui suivent ?

Le site du service public est très clair : lors du décès d’un proche, "certaines démarches doivent être faites rapidement", entre les 24 heures et l’année qui suivent cette perte. La toute première démarche à effectuer est celle du constat du décès, par un médecin ou le personnel d’un établissement de santé s'il a eu lieu entre ses murs. En cas de mort dite "violente", comme un accident ou un suicide, l’État rappelle qu’il est obligatoire de "prévenir immédiatement la gendarmerie ou le commissariat de police".

Une fois le décès constaté, vous devez rapidement le déclarer à l’administration, mais pas n’importe comment. Cette démarche est à effectuer auprès de la mairie du lieu de décès, qui établira ensuite un acte officiel. Il est important de respecter le délai de 24 heures pour le constat et la déclaration, avant de débuter l’organisation des obsèques. Ces dernières doivent avoir lieu dans les six jours qui suivent le décès d’un proche, sauf dans les cas où une autopsie est nécessaire. Les obsèques passées, vous avez encore de nombreuses démarches à effectuer, dans le mois qui suit votre perte. Voici lesquelles.

Préparer sa retraite ? Retrouver un emploi ? Découvrez l'accompagnement de nos formateurs !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.