Alors que certaines régions comme l'Ile-de-France subissent une nouvelle flambée épidémique, d'autres territoires semblent plus à l'abri. Dans ces départements, les cas positifs sont moins nombreux et les services hospitaliers moins débordés.
Covid : les départements encore dans le vert

Le diaporama indique les départements où les cas de Covid-19 et les admissions à l'hôpital sont tous les deux à la baisse à la date du 2 mars 2021. Source (Covid Tracker)

Face à l’épidémie, tout le monde n’est pas logé à la même enseigne. Les indicateurs montrent de fortes disparités selon les territoires. C’est une des raisons pour lesquelles les autorités sanitaires privilégient désormais les mesures de restriction de manière plus localisée.

Ces départements, où le Covid-19 semble moins faire de ravages, sont notamment des zones peu urbanisées. La densité de population y est plus faible que dans les grandes villes et leurs agglomérations. La circulation du virus y semble donc ralentie et de moindre ampleur. 

Le Finistère résiste encore et toujours

La Creuse est ainsi l’un des départements les moins touchés. Selon le site Covid Tracker, le taux d’incidence y était de 65 cas pour 100 000 habitants à la date du 2 mars 2021 . Pour le Lot, c’est encore moins avec 61 personnes détectées positives pour 100 000 individus. Par comparaison, le taux d’incidence est à la même date de 402 cas en Seine-Saint-Denis. Dans le Pas-de-Calais, c’est encore plus avec 405 tests positifs sur une population de 100 000 habitants. 

Le département du Finistère pourrait également susciter des jalousies. Depuis le début de la crise sanitaire, la pointe de la Bretagne paraît épargnée par les sévices de la Covid-19. Une sorte de village qui résiste encore et encore à l'envahisseur... Ces départements épargnés sont pourtant toujours soumis au couvre-feu à 18h. Les cinémas, les restaurants, les bars y sont également fermés.

Ce gonfleur que tout le monde s’arrache est en solde ! Utilisez le code SOLDES30 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.