L'épidémie continue de perdre du terrain en France. Depuis quelques semaines, l'amélioration de la situation sanitaire permet notamment de désengorger les services de réanimation du pays. Voici les départements où la tension hospitalière est au plus bas.
Covid-19 : 35 départements où la tension hospitalière est au plus bas

La France en a-t-elle bientôt fini avec le Covid-19 ? Si la crise sanitaire n’est pas encore derrière nous, une chose est sûre : la situation s’améliore. Depuis quelques jours, tous les indicateurs épidémiologiques virent au vert. Une très bonne nouvelle à l’approche de l’été.

Voici les derniers chiffres rapportés par CovidTracker :

  • Taux d’incidence : le 7 mai 2022, on recensait 405 cas pour 100 000 habitants. Un nombre “élevé et en baisse”.
  • Taux de positivité : le 7 mai 2022, 18,41% des tests effectués ressortaient positifs. Un taux “très “élevé et en baisse”.
  • Taux de reproduction R : une personne malade contamine en moyenne 0,67 personne. Ce qui signifie que l’épidémie régresse.
  • Tension hospitalière : le 10 mai 2022, 26,51% des lits de soins critiques étaient occupés par des patients Covid. Un taux “bas et stable”, estime Covid Tracker.

L'amélioration de la situation sanitaire a permis aux différents services de réanimation du pays d'amorcer une baisse du nombre de patients Covid.

Dans le diaporama ci-dessous, retrouvez les départements où la tension hospitalière est au plus bas.

Un été démasqué en perpective

Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, l’avait annoncé à la sortie du Conseil des ministres du mercredi 4 mai 2022 : la “ très nette amélioration, donnera lieu à des adaptations dans les prochaines semaines”. 

Finalement, l'exécutif n’aura eu besoin que de sept jours pour alléger encore les mesures sanitaires. À compter de lundi 16 mai 2022, le masque ne sera plus obligatoire dans les transports en commun. Une annonce faite ce mercredi 11 mai 2022 par le ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran, là encore à l’issue du Conseil des ministres.

Si c’est un été sans masque, sans pass vaccinal ou sanitaire et sans aucune restriction qui s’annonce dans l’Hexagone, le gouvernement encourage toujours les Français à respecter au maximum les gestes barrières.

Ain (01)

1/35
Ain (01)

Dans le département, la proportion des lits de réanimation occupés uniquement par les patients Covid était de 9% au 10 mai 2022. 

Alpes-de-Haute-Provence (04)

2/35
Alpes-de-Haute-Provence (04)

Le 10 mai 2022, la tension hospitalière a atteint un niveau particulièrement bas dans le département. 

17% des lits de réanimation étaient occupés par des patient Covid. 

Hautes-Alpes (05)

3/35
Hautes-Alpes (05)

La situation sanitaire s'améliore dans le département. Le 10 mai 2022, 13% des lits de réanimation étaient occupés par des patients Covid. 

Alpes-Maritimes (06)

4/35
Alpes-Maritimes (06)

Dans le département, la proportion des lits de réanimation occupés uniquement par les patients Covid était de 16% au 10 mai 2022. 

Ardèche (07)

5/35
Ardèche (07)

Le 10 mai 2022, la tension hospitalière a atteint un niveau particulièrement bas dans le département. 

Aucun lit de réanimation n'était occupé par un patient Covid. 

Ardennes (08)

6/35
Ardennes (08)

La situation sanitaire s'améliore dans le département. Le 10 mai 2022, aucun lit de réanimation n'était occupé par un patient Covid. 

Aude (11)

7/35
Aude (11)

Dans le département, la proportion des lits de réanimation occupés uniquement par les patients Covid était de 6% au 10 mai 2022. 

Calvados (14)

8/35
Calvados (14)

Le 10 mai 2022, la tension hospitalière a atteint un niveau particulièrement bas dans le département. 

15% des lits de réanimation étaient occupés par des patient Covid. 

Charente (16)

9/35
Charente (16)

La situation sanitaire s'améliore dans le département. Le 10 mai 2022, 17% des lits de réanimation étaient occupés par des patients Covid. 

Charente-Maritime (17)

10/35
Charente-Maritime (17)

Dans le département, la proportion des lits de réanimation occupés uniquement par les patients Covid était de 20% au 10 mai 2022. 

Cher (18)

11/35
Cher (18)

Le 10 mai 2022, la tension hospitalière a atteint un niveau particulièrement bas dans le département. 

8% des lits de réanimation étaient occupés par des patient Covid. 

Corrèze (19)

12/35
Corrèze (19)

La situation sanitaire s'améliore dans le département. Le 10 mai 2022, aucun lit de réanimation n'était occupé par un patient Covid. 

Corse-du-Sud (2A)

13/35
Corse-du-Sud (2A)

Dans le département, la proportion des lits de réanimation occupés uniquement par les patients Covid était de 10% au 10 mai 2022. 

Dordogne (24)

14/35
Dordogne (24)

Le 10 mai 2022, la tension hospitalière a atteint un niveau particulièrement bas dans le département. 

11% des lits de réanimation étaient occupés par des patient Covid. 

Eure (27)

15/35
Eure (27)

La situation sanitaire s'améliore dans le département. Le 10 mai 2022, 17% des lits de réanimation étaient occupés par des patients Covid. 

Finistère (29)

16/35
Finistère (29)

Dans le département, la proportion des lits de réanimation occupés uniquement par les patients Covid était de 17% au 10 mai 2022. 

Hérault (34)

17/35
Hérault (34)

Le 10 mai 2022, la tension hospitalière a atteint un niveau particulièrement bas dans le département. 

12% des lits de réanimation étaient occupés par des patient Covid. 

Indre-et-Loire (37)

18/35
Indre-et-Loire (37)

La situation sanitaire s'améliore dans le département. Le 10 mai 2022, 13% des lits de réanimation étaient occupés par des patients Covid. 

Loire (42)

19/35
Loire (42)

Dans le département, la proportion des lits de réanimation occupés uniquement par les patients Covid était de 19% au 10 mai 2022. 

Nièvre (58)

20/35
Nièvre (58)

Le 10 mai 2022, la tension hospitalière a atteint un niveau particulièrement bas dans le département. 

17% des lits de réanimation étaient occupés par des patient Covid. 

Orne (61)

21/35
Orne (61)

La situation sanitaire s'améliore dans le département. Le 10 mai 2022, 19% des lits de réanimation étaient occupés par des patients Covid. 

Puy-de-Dôme (63)

22/35
Puy-de-Dôme (63)

Dans le département, la proportion des lits de réanimation occupés uniquement par les patients Covid était de 19% au 10 mai 2022. 

Bas-Rhin (67)

23/35
Bas-Rhin (67)

Le 10 mai 2022, la tension hospitalière a atteint un niveau particulièrement bas dans le département. 

16% des lits de réanimation étaient occupés par des patient Covid. 

Rhône (69)

24/35
Rhône (69)

La situation sanitaire s'améliore dans le département. Le 10 mai 2022, 15% des lits de réanimation étaient occupés par des patients Covid. 

Saône-et-Loire (71)

25/35
Saône-et-Loire (71)

Dans le département, la proportion des lits de réanimation occupés uniquement par les patients Covid était de 15% au 10 mai 2022. 

Sarthe '72)

26/35
Sarthe '72)

Le 10 mai 2022, la tension hospitalière a atteint un niveau particulièrement bas dans le département. 

6% des lits de réanimation étaient occupés par des patient Covid. 

Savoie (73)

27/35
Savoie (73)

La situation sanitaire s'améliore dans le département. Le 10 mai 2022, 17% des lits de réanimation étaient occupés par des patients Covid. 

Haute-Savoie (74)

28/35
Haute-Savoie (74)

Dans le département, la proportion des lits de réanimation occupés uniquement par les patients Covid était de 12% au 10 mai 2022. 

Tarn (81)

29/35
Tarn (81)

Le 10 mai 2022, la tension hospitalière a atteint un niveau particulièrement bas dans le département. 

8% des lits de réanimation étaient occupés par des patient Covid. 

Tarn-et-Garonne (82)

30/35
Tarn-et-Garonne (82)

La situation sanitaire s'améliore dans le département. Le 10 mai 2022, 11% des lits de réanimation étaient occupés par des patients Covid. 

Vendée (85)

31/35
Vendée (85)

Dans le département, la proportion des lits de réanimation occupés uniquement par les patients Covid était de 11% au 10 mai 2022. 

Vienne (86)

32/35
Vienne (86)

Le 10 mai 2022, la tension hospitalière a atteint un niveau particulièrement bas dans le département. 

9% des lits de réanimation étaient occupés par des patient Covid. 

Haute-Vienne (87)

33/35
Haute-Vienne (87)

La situation sanitaire s'améliore dans le département. Le 10 mai 2022, 17% des lits de réanimation étaient occupés par des patients Covid. 

Territoire de Belfort (90)

34/35
Territoire de Belfort (90)

Dans le département, la proportion des lits de réanimation occupés uniquement par les patients Covid était de 4% au 10 mai 2022. 

Val-d'Oise (95)

35/35
Val-d'Oise (95)

Le 10 mai 2022, la tension hospitalière a atteint un niveau particulièrement bas dans le département. 

20% des lits de réanimation étaient occupés par des patient Covid. 

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.