À peine la conférence de Jean Castex terminée, que déjà les habitants de la capitale cherchaient à échapper aux mesures de restrictions. Les réseaux sociaux se sont notamment fait l'écho des destinations les plus prisées par les franciliens.
Confinement : dans quelles villes les Parisiens vont-ils s'exiler ?

Le diaporama indique les destinations les plus prisées des Parisiens pour échapper au confinement. Sources Le Parisien et Twitter

Pile un an après le premier confinement, il pourrait sembler que nous avons tous effectué un bond dans le passé. Nul ne se faisait certes guère d'illusion avant les annonces du Premier ministre. Le coup est tout de même rude pour une population de plus en plus lassée par une crise qui n'en finit plus. 

Pour les plus jeunes, ces derniers mois ont même été encore plus pénibles. Les étudiants ne semblent notamment pas près de retourner à l'université dans les semaines à venir. Entre difficulté économique et détresse psychologique, les 18-24 ans vivent décidément des moments compliqués. 

Ce jeudi 18 mars, Jean Castex a donc prévenu : il va encore falloir faire des efforts. Cela passera notamment par la mise en place d'un nouveau confinement dans seize départements des Hauts-de-France et de l'Ile-de-France. Dès samedi, les déplacements non impératifs seront limités à un rayon de 10 kilomètres autour du domicile. En revanche, il n'y aura plus de limite horaire. Les déplacements interrégionaux sont eux prohibés sauf si liés à des motifs impératifs ou professionnels. Si vous voulez partir, faites le donc au plus vite. 

Un nouvel exil massif des Parisiens

Comme cela avait été constaté au début du premier confinement en mars 2020, de nombreux Parisiens se sont rués sur les sites de réservation de train et d'avions pour échapper à ces futures semaines d'enfermement. La plateforme Oui Sncf a ainsi été prise d'assaut pendant la soirée d'hier. 

Le quotidien francilien Le Parisien rapporte ainsi quelques chiffres témoignant de l'ampleur de l'exil massif des citadins. "Ce vendredi matin, l'entreprise explique ainsi avoir constaté près de deux fois plus de réservations (73 000 voyages vendus) par rapport à la veille", peut-on lire dans les colonnes du journal. Des captures d'écrans partagées sur Twitter montraient aussi que de très nombreux trains à destination de la province affichaient totalement complets. 

Pour faire face à l'afflux massif de voyageurs dans les prochaines heures, la SNCF a annoncé qu'elle déploierait en nombre "ses gilets rouges".

Bordeaux (Gironde)

1/9
Bordeaux (Gironde)  

Lyon (Rhône)

2/9
Lyon (Rhône)  

Marseille (Bouches-du-Rhône)

3/9
Marseille (Bouches-du-Rhône)  

Nantes (Loire-Atlantique)

4/9
Nantes (Loire-Atlantique)  

Retrouvez vos produits et commandez en ligne ! High-Tech, Cuisine & Maison et Bien-être, retrouvez nos offres !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.