Une famille a déposé plainte pour "délaissement d'une personne incapable de se protéger" contre l'hôpital de Morlaix. Les trois sœurs ont retrouvé leur mère dans un état "lamentable", la comparant même à un monstre. Mais que s'est-il réellement passé ?
Comment Françoise est devenue un monstre à l'hopital ?La photo publiée sur Facebook de Françoise, 63 ans, avant et pendant son hospitalisationCapture Facebook

Des faits supposés de "maltraitance" ! Ce jeudi 31 octobre 2019, trois sœurs ont porté plainte au commissariat contre le centre hospitalier des pays de Morlaix (Finistère, Bretagne). La raison ? Elles ont retrouvé leur mère de 63 ans dans un état "lamentable" après 15 jours en hôpital psychiatrique.

L'une de ses filles l'a même comparé à un "monstre", rapporte France 3 Bretagne. "Et là elle avait la tête d'un monstre. Elle était enflée de partout, avec des cocards. Elle ne parlait pas. Elle avait du pus qui lui sortait de la bouche", s'indigne-t-elle. 

"J’aurais aimé ne jamais avoir à montrer cette photo très choquante"

"J’aurais aimé ne jamais avoir à montrer cette photo très choquante, ni à divulguer ces informations d’ordre privé. Mais il le faut, pour que cela ne se reproduise plus jamais." poursuit Bénédicte Kergoat, fille de la victime supposée, dans un long message publié son compte Facebook. Elle y dénonce le comportement des agents hospitaliers envers sa mère, souligne le journal régional .

La photo publiée sur le réseau social a également fait polémique sur la Toile. En effet, le cliché qui a été partagé plus de 2 800 fois, montre l'état dans lequel ses deux soeurs ont retrouvé leur mère Françoise, à l'issue d'un séjour de 15 jours dans un des services psychiatriques de l'hôpital. 

"Elle était dans un état lamentable. Déshydratée, recouverte d’hématomes sur le visage et sur le corps, dont l’un de la taille d’une balle de tennis, pas lavée et vomissant du pus. L’horreur absolue. Mes sœurs ne l’ont même pas reconnue", déclare B.K.

Celle-ci était aussi "en état de choc" et ne parlait plus. D'après la famille, la femme souffrant de bipolarité et du syndrome de Parkinson, a perdu 10 kilos en deux semaines.

Leur mère a été changée de service. Elle se trouve actuellement en réanimation. Un scanner a permis de révéler une infection.

Que s'est-il passé durant ces 15 jours d'hospitalisation ? 

"Pourquoi le personnel médical ne nous a-t-il pas informées ? Pourquoi avions-nous tant de mal à joindre notre mère ? Qu’a-t-elle exactement subi", interrogent les proches de la vieille femme, qui disent n'avoir pas eu la moindre réponse.

Pour sa part, Ariane Bénard, la directrice de l'hôpital de Morlaix réfute "totalement les faits de maltraitance". Elle a par ailleurs affiché son "entière confiance" et "son soutien" à l’équipe soignante du service mise en cause.

La directrice a indiqué avoir commencé une investigation administrative au sein du service pour déterminer avec précision ce qui s’était passé. Elle a également confirmé la plainte portée par la famille de la patiente. "Si le parquet décide de poursuivre, la police lancera elle aussi une enquête", conclut-elle.

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Princess Erika : son fils vient d'être admis en psychiatrie !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.