Emmanuel Macron a recadré ses ministres. Le président a tapé du poing sur la table après la publication, dans la presse, d'une conversation entre plusieurs membres du gouvernement.
"C'est lamentable !" : la colère d'Emmanuel Macron en Conseil des ministresEmmanuel Macron a réprimandé ses secrétaires d'EtatAFP
Sommaire

"C'est lamentable que, en situation de crise comme celle que nous vivons, on retrouve des échanges comme cela dans la presse". Selon Le Parisien, Emmanuel Macron était passablement énervé contre ses ministres...  En effet, le chef de l’Etat a fait part de sa colère aux membres du gouvernement après la publication, dans la presse, d'une conversation entre plusieurs secrétaires d'Etat. C’est lors du Conseil des ministres, que le président de la République a tapé du poing sur la table pour recadrer ses secrétaires d’Etat, ce dimanche 29 mars, explique Le Point.

Un échange qui fait tache

Cette fameuse conversation s'est tenue sur la messagerie sécurisée utilisée par les membres du gouvernement, Télégram. Plusieurs ministres y ont évoqué le problème de la bande passante trop faible. "Je vous confirme qu'on limitera Netflix, Apple et YouTube, car ils prennent 25 % du réseau, mais en journée et pas le soir", déclarait ainsi la secrétaire d’Etat à l’Économie, Agnès Pannier-Runacher. D’une discussion sur un sujet sérieux qui concerne tous les Français, la conversation a vite dérapé sur des sujets plus légers, comme la consommation de films pornographiques en hausse. Cédric O, secrétaire d’Etat au numérique, expliquait qu'en Italie "le porno et les jeux en ligne ont explosé".

La secrétaire d’Etat à l'Économie répondait alors, d’un ton ironique : "En fait, si tu 'youpornes'à 22h30, ça gêne personne... Juste une question d'organisation…". Des échanges qui n’auraient pas fait parler s’ils étaient restés de l’ordre du privé. En découvrant ces messages, dévoilés par le Canard enchaîné, cetains les ont trouvés déplacés alors que le pays traverse une crise sanitaire sans précédent. Et le premier indigné est Emmanuel Macron, qui l’a bien fait savoir, explique Le Point. La semaine dernière, il a mis en garde son gouvernement : "On se souviendra de ceux qui n'ont pas été à la hauteur".

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore ! Profitez de 30J d'essaie gratuit

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.