Un véhicule transformé en voiture de gendarmerie, un faux radar grâce à un appareil photo : tous les moyens étaient bons pour faire ralentir les automobilistes. 
©Gendarmerie du Gard

La Gendarmerie du Gard a révélé une drôle d'information le 13 juillet sur sa page Facebook, comme le rapporte France Bleu Gard Lozère. Un habitant de 63 ans d'une commune du bassin Alèsien a décidé de transformer sa voiture en faux véhicule de la gendarmerie afin d'empêcher les automobilistes de rouler trop vite devant chez lui. 

"Ayant acquis le véhicule récemment, le propriétaire avait lui-même collé des sérigraphies sur la carrosserie de son véhicule, poussant l’imitation jusqu’aux plaques d’immatriculation arborant le drapeau tricolore", expliquent les gendarmes sur Facebook. 

Un faux radar

Et ça ne s'arrête pas là puisque l'homme a également mis en place un faux radar. "Le gendarme en herbe effectuait des 'contrôles radar' en positionnant derrière son véhicule un trépied monté d’un appareil photographique, prévoyant même un faux câble d’alimentation reliant son dispositif improvisé au coffre", ajoute la gendarmerie. 

Si l'idée peut faire sourire, elle pourrait pourtant coûter cher au sexagénaire. Celui-ci a dû remettre en conformité son véhicule et devra répondre de ses actes devant la justice. 

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.