Emmanuel Macron est parti pour un long périple cette semaine. Outre les commémorations de la Grande Guerre : des objectifs et des rencontres plus politiques.
Emmanuel Macron à Morhange dans le cadre des commémorations de la Première Guerre MondialeAFP

Lundi 5 novembre : Emmanuel Macron joue la montre

L'étrange voyage du en même temps. Au plus bas dans les sondages et vraisemblablement essoré de la séquence catastrophique de la rentrée, Emmanuel Macon entend bien profiter de cette semaine pour combiner deux objectifs.

En ce début de mois de novembre, le président de la république sera bien évidemment engagé dans les célébrations de la Grande Guerre et du centenaire de son Armistice. C'est donc un gros périple qui s'annonce pour le chef de l’Etat. Entamé ce dimanche, Emmanuel Macron arpentera une partie de l’est et du nord de la France jusqu’à samedi prochain. Si évidemment, les commémorations et les moments de recueillement tiendront le haut du panier, il sera également question de se montrer présent dans les territoires et disponible pour leurs élus. Autrement dit, le voyage du président sera teinté ça et là de propos et d'ambitions plus politiques.

Ce lundi, le chef de l’Etat se trouve donc en Moselle, Après une cérémonie en hommage aux combattants français tués en août 1914 lors de la bataille des frontières à Morhange, Emmanuel Macron a rendez-vous à Pont-à-Mousson, où justement, il sera cette fois question plutôt d’économie et d’industrie que de commémorations, le président devant visiter une entreprise. 

A 20h, départ pour Monthairons.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.