Deux hommes armés s'en sont pris à une bijouterie Cartier mardi soir, à Paris. En fuite, ils avaient pris une personne en otage qu'ils ont finalement relâchée avant de se rendre.
©AFP - image d'illustration

Mardi, sur les coups de 18 heures 30, deux individus armés ont pris d’assaut une bijouterie Cartier, située à deux pas des Champs Élysées dans le huitième arrondissement de la capitale. Ils se sont rendus à la police peu après 20 heures 30. Selon France 24, les deux hommes avaient pris la fuite avant de se réfugier dans un salon de coiffure et de prendre en otage le gérant.

À lire aussi - Braquage en Isère : un client abattu d’un coup de fusil, les malfaiteurs en fuite

Un braquage amateur ?

À l’heure où tous les bureaux se vident, les deux braqueurs présumés se sont engouffrés dans la bijouterie Cartier de la rue François 1er. "Ils ont pris tous les solitaires et des montres avec des diamants", a expliqué à l’AFP Bénédicte, 34 ans, qui était dans la boutique au moment du braquage. Selon cette touriste, les deux individus, qui "n’avaient pas l’air de professionnels", ont emmené les trois clients présents et la dizaine de membres du personnel dans une pièce avant de s’occuper du butin. Selon le procureur de la République de Paris, les individus étaient armés d’un fusil Kalachnikov et d’une arme de poing.

Très rapidement, la police est arrivée sur place, forçant les deux hommes à sortir avec la gérante de la boutique comme otage. Ils ont ensuite pris la fuite en scooter après avoir libéré la jeune femme et tiré sur les forces de l’ordre, rapporte l’AFP. Une course poursuite a alors débuté dans les rues de Paris. Elle s’est terminée rue Dalou, dans le 15ème arrondissement, après que les deux hommes soient tombés de leur deux-roues. Dans leur chute, l’un des deux comparses se serait légèrement blessé le bras.

Seconde prise d'otage et arrestation

Les deux hommes se sont alors réfugiés dans un salon de coiffure et ont pris le gérant en otage. Cependant, face à l’important dispositif mis en place pour les arrêter, avec entre autres un hélicoptère dépêché sur place, les deux auteurs présumés du braquage ont relâché leur otage. Ils sont sortis peu de temps après, vers 20 heures 45, suivant les consignes qui leur avaient été imposées par un négociateur : les armes à terre et les mains en l’air, relate France 24.

À lire aussi - Députés pris en otages à l’Assemblée : un exercice de sécurité choc

Le montant exact du butin n’a pas été communiqué pour le moment. "Il y avait beaucoup d’argent et des bijoux qui avaient été bien choisis", a néanmoins précisé le procureur de la République de Paris. Les deux braqueurs ont été placés en garde à vue dans les locaux de la Brigade de répression du banditisme.

Vidéo sur le même thème - Paris : braquage d’un prince saoudien dans sa voiture 

Profitez d'un mois offert et accéder à des milliers de livres en ligne, jeux en ligne et cours en ligne !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.