Cracher par terre, c’est interdit !

Cracher par terre est un geste classique, pas très élégant et… interdit ! Oui, vraiment ! Nombreux sont ceux qui l’ignorent, mais en France il est prohibé de cracher par terre dans un lieu appartenant au service public.

En réalité, cette loi, modifiée en 1992, existe depuis un décret pris par le gouvernement Vichy le 22 mars 1942. Dans l’alinéa 8 de l’article 74 de ce décret, on peut lire qu’il est "interdit à toute personne de cracher ailleurs que dans des crachoirs disposés à cet effet".

5 mois de prison avec sursis pour un jeune majeur

Très malheureux, un lycéen de 16 ans avait été condamné à 135 euros d’amende en 2006 pour avoir craché par terre, à un abri de bus dans le 9 ème arrondissement de Paris.

Et deux ans plus tard, comme l’explique Le Parisien, un jeune majeur avait carrément été condamné à cinq mois de prison avec sursis pour avoir craché lors d’une manifestation lycéenne à Paris. Il faut dire qu'il avait craché sur… un policier.

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.