Klaxon, appel de phares ou encore dépassement. Les automobilistes ne sont pas toujours au courant de toutes les subtilités du Code de la route. Voici quelques points sur ce que vous pouvez faire ou non.
Automobilistes : ce qui est autorisé sur la routeSur la route, vous êtes plus libre que vous ne le pensezAFP

Appel de phares ne rime pas toujours avec infraction au Code de la route. Si vous en avez déjà effectué en craignant une verbalisation, ne vous en faites pas. Leur utilisation n’est pas toujours à proscrire, comme dans le cas du phare altruiste (ou néfaste, selon les positions sur le sujet). Il est défini comme celui qui prévient les autres usagers de la route d’une potentielle présence des forces de l’ordre, qui ne serait pas facilement détectable, informe Autonews. Beaucoup pensent que son utilisation est condamnable, cependant, il n’est pas systématiquement répréhensible.

Autorisés seulement le jour

Si vous ne le saviez pas, ces appels de phares n’ont rien d’illégaux. En effet, aucun texte de loi ne stipule la moindre sanction pour l’automobiliste qui l’utiliserait, ou même en abuserait. Étant donné que cette pratique n’est pas interdite, en user ne peut pas être sanctionné. Nombre de policiers ont déjà essayé d’appliquer des amendes pour emploi d’appel de phares, néanmoins, toutes ont été déboutées par la justice.

En vérité, il n’existe qu’une seule situation qui peut entraîner une verbalisation du responsable : c’est lorsque ce dernier fait un appel de phares une fois la nuit tombée. À ce moment-là, l'article R416-5 du Code de la route peut s'appliquer pour "éblouissement" d'autres usagers de la route.

Vous aussi vous avez un peu de temps devant vous ? Profitez de 30 jours d'essai gratuit à Prime Video pour voir et revoir tous les films et séries préférés.

Vidéo : Que risquez-vous avec des infractions aux feux tricolores ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.