Une escroquerie très sérieuse sévit en ce moment-même en France. Elle s'attaque en majorité à des personnes vulnérables et le plus souvent aux personnes âgées. Vigilance.
(illustration)Istock

Arnaque à la courtoisie : elle sévit dans les Yvelines

Méfiance est mère de sûreté. Malgré la vigilance des pouvoirs publics, la fraude à la connaissance continue de sévir et plusieurs personnes vulnérables en paient le prix fort. Plusieurs plaintes de victimes résidant dans les Yvelines et notamment aux alentours de Saint-Germain-en-Laye, Versailles Notre-Dame et du Chesnay ont été déposées auprès des forces de l'ordre.

Ces escrocs ont un mode opératoire bien rodé. Bien souvent spécialisés dans les vols par fausse identité ou en prétendant être un officier de police ou un employé de la mairie, ces arnaqueurs s’en attaquent dorénavant à la courtoisie. La plupart du temps, les victimes, un peu crédules, ne se rendent compte de rien.

A lire aussi : Escroquerie : attention à l'arnaque aux faux-ami sur Internet !

Selon Info Normandie, la fraude est réalisée aux yeux de tous : sur la voie publique. L’escroc, très poli, se présente à la personne en se faisant passer pour un ancien ami, ou un ancien boucher du coin, bref une connaissance possible que l’on aurait pu aisément oublier. Le doute persistant, les victimes se sentent relativement en confiance face à cet étranger courtois.

Le plus souvent, le malfrat assure chercher depuis longtemps une personne de l’entourage de sa victime ou cherche tout simplement à ce qu’on lui indique son chemin. C’est là que la situation s’envenime : l’escroc déclare vouloir de l’argent. Attention, il ne l’annonce pas de but en blanc, il prétexte une bonne affaire comme une vente de bijou à un très bon prix, en invoquant alors un besoin urgent d'argent ou vouloir se débarrasser d’affaires.

Faisant transparaitre sa bonne (mauvaise) foi, il propose à sa victime de la raccompagner chez elle ou à son rendez-vous médical.

Arnaque à la courtoisie : ce qu’il faut faire pour la prévenir

Au vu du nombre grandissant de plaintes d'escroquerie à la connaissance ou à la courtoisie, les autorités tirent la sonnette d’alarme. Prévoyante, la police préconise de rester vigilant sur la réelle identité de son interlocuteur, de ne pas se laisser facilement distraire par des inconnus, se souvenir que les affaires en or n’existent pas, et rappelle qu’il ne faut jamais au grand jamais divulguer ses coordonnées ou donner de l’argent à un inconnu. Enfin, un appel au 17 en cas de doute peut également éviter de nombreuses déconvenues.

 En vidéo - Pomme de terre : comment les producteurs vous arnaquent

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.