Le passage au tout numérique leur ouvre la voie : les téléviseurs deviennent 100% numériques, aptes à la 3D, connectés à Internet et aux réseaux sociaux, multimédia et économes en énergie. Si vous n'avez pas encore craqué pour un nouvel écran, voici ce qui vous attend.
Téléviseurs : la nouvelle génération débarqueCreative Commons
Sommaire

L’avènement des téléviseurs connectés

En rejoignant la famille des équipements connectés à Internet et aux réseaux, les téléviseurs à écran plat ont franchi une nouvelle étape : jusque-là plutôt passifs, ils deviennent interactifs et sociaux. Près de 500 000 téléviseurs connectés ont été vendus l’année dernière. Beaucoup intègrent une puce dédiée et une connectique Ethernet qui permet de les relier directement à une Box ADSL. Cette connexion peut aussi se faire par Wi-Fi via la box ou grâce à un module Wi-Fi interne.
 

Une fois le téléviseur connecté, il se voit reconnu par le réseau domestique. On peut alors naviguer sur Dailymotion, Flickr ou Facebook sans allumer son ordinateur. Et accéder aux fichiers partagés  sans passer par une passerelle multimédia.
 

Ces téléviseurs proposent un ensemble de services* mêlant Internet et multimédia avec mises à jour régulières. Et progressivement ils accueilleront des applications téléchargeables. Ils entrent ainsi en concurrence avec les portails des box (Free, Orange…) et Google TV (prévu en France en 2012). La bataille des services sur écrans ne fait que commencer.
 

*baptisé selon les marques Samsung Smart TV, VieraCast (Panasonic), NetCast (LG), Bravia Internet Video (Sony), Philips Net TV...

La technologie LED se généralise

 title=L’écran à rétroéclairage LED est la technologie du moment mise en avant par tous les constructeurs, avec quelques subtiles variantes techniques (Full LED simple ou RGB, Edge LED, avec ou sans Local Dimming…). Car elle permet d'obtenir de meilleurs niveaux de contraste, des couleurs plus vives et des noirs plus profonds que sur une dalle LCD classique. Ces écrans sont aussi plus résistants, ils chauffent peu et sont bien moins gourmands en énergie. Ils s’allument et s’éteignent très vite. Et la suite est déjà prévue : l’OLED.
 

Cela va de pair avec des fréquences de balayage plus élevées. Car la qualité d'image dépend également de la fluidité des images, autrement dit la capacité de l'écran à afficher les mouvements rapides. Arrivent sur le marché des dalles LCD à LED 200 Hz ou 400 Hz.
Attention cependant, les fabricants ont tendance à gonfler artificiellement ces fréquences (avec un balayage à base de bandes noires). C’est plus vendeur...

Un écran hybride LCD 3D / Plasma

 title=La bataille technologique entre plasma et LCD est de l’histoire ancienne, ayant tourné commercialement en faveur du dernier. Elle s’est déplacée sur un autre terrain : celui des technologies 3D (voir plus loin). Pourtant LCD et plasma ont des atouts complémentaires pour peu qu’on sache les réunir dans un même écran.
 

C’est le pari fait par Samsung, l’un des géants du secteur, qui a annoncé deux nouveaux téléviseurs hybrides LCD/Plasma, mixant des diodes LED et des cellules de gaz à impulsion électrique : les PN50C680G5F et PN50C490B3D. D’après le fabricant, ces téléviseurs seraient capables d’offrir la même luminosité que les écrans LED et la même qualité de couleurs des plasma tout en offrant un temps de réponse ultra rapide. A tester.

Les fonctions 3D vont se démocratiser

 title=La 3D est sans doute l’avenir de la télé. Elle coïncide avec les films 3D sur disques Blu-ray et le lancement de nouveaux programmes en 3D dans les catalogues de VOD ou sur certains bouquets TV (CanalPlay, Numericable "Ma chaîne 3D", Free Home Vidéo, Orange 3D…). Mais les constructeurs se disputent pour imposer leur technologie destinée au grand public. La lutte entre dispositifs 3D actifs (avec lunettes LCD à piles) et modèles 3D passifs (lunettes simples) fait rage alors que la 3D sans lunettes s’apprête déjà à sortir des cartons.
 

En résumé, Sony, Panasonic et Philips vantent les mérites des lunettes actives (environ 100€) seules capables selon eux de bien retranscrire les images 3D en Full HD moyennant une synchronisation avec le téléviseur LCD. De leur côté, LG et Toshiba mettent en avant les lunettes passives, polarisées, sans piles et légères, utilisant une technologie intégrée à l’écran issue de celle des salles de cinéma (appelée "Cinema 3D" chez LG). A noter que certains écrans plasma sont compatibles avec la 3D (chez Panasonic).
 

On se dirige vers un passage par étape, comme pour la haute définition. Après le succès du fameux "HD Ready", les marques mettent en avant le 3D Ready. Les téléviseurs millésime 2011 seront "compatibles" avec les films 3D sans pour autant pouvoir afficher ces images au maximum de leurs capacités.

Des applications téléchargeables comme sur les smartphones

 title=Le succès des smartphones et des tablettes tient pour beaucoup dans les milliers d’applications ou "apps" (jeux, pratique, etc.) à télécharger depuis les boutiques en ligne comme l’Apple Store ou l’Androïd Market. Les fabricants de téléviseurs connectés l’ont bien compris. Ils s’y mettent progressivement, proposant de petites applications, issues de différents partenaires, en version gratuites ou payantes, téléchargeables depuis sa télécommande. 

Sur la boutique Samsung, on peut d’ores et déjà télécharger outre Facebook et Twitter, un outil de suivi de colis de La Poste, un accès aux archives de l’INA, des infos presse des Echos ou de l’Equipe... Les autres fabricants se lancent aussi tels Panasonic, via son Viera Connect Market ou LG avec sa Smart TV (météo, Picasa, YouTube et des divertissements issus du portail d’Orange).

L’accès aux réseaux sociaux

 title=L’autre conséquence directe de l’arrivée des téléviseurs connectés est l’intégration des réseaux sociaux dans l’univers feutré de la télévision. Disponible sur le portail de services en ligne du téléviseur ou sous la forme d’une application à télécharger, les réseaux sociaux vont se faire une place de choix.
 

Facebook et Twitter installés, il devient possible de prévenir vos amis de l’émission que vous regardez ou de leur demander ce qu’ils regardent. Ou encore de partager des infos pour les fans de séries, lancer des alertes ou commenter les programmes en cours. La télécommande devra quand même s’adapter pour faciliter la frappe des messages. Pour l’instant il faut s’habituer au clavier virtuel (à l’écran).

Arrivée de la visioconférence

 title=Puisqu’ils sont connectés, les nouveaux téléviseurs peuvent servir à communiquer aussi par l’image, par visioconférence, comme on le fait sur son ordinateur, mais cette fois en bénéficiant d’un affichage plus large et réaliste.
Certains modèles vont intégrer une webcam, et sinon il est facile d’en ajouter une via le port USB présent sur les écrans récents. Il devient alors facile de lancer des appels ou des chats vidéo via Skype, MSN ou autre. Les fabricants de téléviseurs vont peu à peu améliorer ce dispositif pour le grand public en intégrant de nouvelles fonctionnalités (téléprésence, vidéo surveillance, etc.).

Des tuners 100% numériques

Le passage au tout numérique d’ici novembre prochain signe la fin la télévision hertzienne analogique. Fin 2011, les nouveaux téléviseurs embarqueront en lieu et place du tuner analogique des tuners numériques, capables de capter la télévision par câble et par satellite, et de profiter directement des programmes de télévision à péage comme Canal+.

Des téléviseurs encore plus fins

Le design des téléviseurs a bien progressé ces derniers mois, avec des cadres en alu brossé ou en verre trempé, tout en confirmant la tendance à l’ultra plat. Certains téléviseurs à technologie Edge LED affichent moins de 3 cm d’épaisseur… Le téléviseur nouvelle génération s’accroche comme un tableau, pour peu qu’on ait trouvé une solution pour les câbles.

Des spécialistes disent que cette minceur se fait au détriment d’une certaine qualité d’image, meilleure avec les écrans Full LED qui comportent plus de diodes. Entre design "slim" et affichage contrasté, il faudra choisir.

Plus économes en énergie

C’est le paradoxe de ces nouveaux téléviseurs : ils embarquent de plus en plus d’électronique, mais, développement durable oblige, ils doivent être moins gourmands en énergie. Dès leur conception, ces appareils sont prévus pour être économes et moins polluants. Ils incluent des fonctions d’économie d’énergie, de mise en veille et de réglages adaptés.

Le recours à la technologie de rétroéclairage LED y est pour beaucoup. Elle peut s’adapter facilement à la luminosité ambiante grâce à des capteurs spéciaux, tout en consommant peu d’électricité. Cela ne fera pas une grande différence sur votre facture énergétique, mais à l’échelle de la planète et de son milliard de téléviseurs…

Ils accueillent de nombreux accessoires

Autre nouveauté sur les téléviseurs cette année, la possibilité d’y connecter de multiples accessoires : manettes de jeu, clavier Azerty, télécommande avec capteur de mouvements... Sans atteindre la puissance graphique d’une console dédiée (PS3, Xbox…), le téléviseur devient une seconde plateforme de jeu, agréable à manier et au large écran. Le clavier sans fil, lui, aidera les téléspectateurs connectés aux réseaux sociaux.

Via certaines applications téléchargeables, on pourra même se servir de son smartphone ou de sa tablette comme télécommande intelligente pour programmer sa télévision. Un peu gadget sans doute, mais cela plaira aux technophiles.

En résumé : une télé au top des technologies du moment

Si l’on dresse le portrait du téléviseur à écran plat tel qu’il sera commercialisé dans les prochains mois, on y retrouve tout ce qui est actuellement à la pointe dans le marché grand public. A savoir :
•    Une image en haute définition HDTV 1080p
•    Une technologie 3D (passive ou active) intégrée avec module de conversion 2D-3D
•    Une plateforme de services interactifs connectés
•    La technologie LED avec Local Dimming
•    Une fréquence de balayage élevée
•    La connectivité Ethernet et USB 2.0
•    La compatibilité DLNA (pour le transfert de fichiers multimédia)
•    Prêt pour le WiFi
•    Des prise(s) HDMI 1.4
•    Un design épuré
•    Une taille d’écran entre 42 et 55 pouces
•    Un système d’économie d’énergie paramétrable

Seul point qui ne progresse pas dans ce bel ensemble : l’audio. A part le respect de quelques standards (Virtual Dolby surround…) et normes numériques, le son ne sera guère plus brillant qu’aujourd’hui.

Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.