EN CRISE - 76 millions d'euros d'aides supplémentaires pour le secteur du vin. Le Premier ministre l'a annoncé ce mercredi lors du visite dans le Cher. Il faut dire que la viticulture a particulièrement souffert de la crise sanitaire, avec notamment des problèmes de trésorerie et de stocks.
VIDÉO - Les viticulteurs en crise : Jean Castex vole à leur secours

Un "effort de solidarité" : en débloquant près de 80 millions d'euros supplémentaires pour les viticulteurs, Jean Castex, en visite ce mercredi dans le Cher, espère atténuer les effets d'une crise sanitaire et économique qui éprouve durement la filière à l'heure des vendanges.

Depuis les vignes de Menetou-Salon et Sancerre, le Premier ministre, accompagné du ministre de l'Agriculture Julien Denormandie, a voulu se porter au chevet de cette "viticulture dynamique, viticulture exportatrice qui paye un lourd tribut à la situation". Après les 170 millions d'euros accordés en mai, le gouvernement a gonflé l'enveloppe de 76 millions pour la porter à 246 au total, ce que le Premier ministre a avantageusement arrondi à 250 devant la presse.  Trop de stocks à écouler En Alsace, par exemple, on croyait pourtant que 2020 serait une bonne année. "Le potentiel de récolte est magnifique. Je pense qu'il y aura moyen de faire des très grands vins", se félicite Claude Weinzorn (...)

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !