Terminaux à l'arrêt, traversées suspendues. La fédération nationale CGT des Ports et Docks poursuit le mouvement lancé mardi contre la réforme des retraites.
Opération "ports morts" : Calais, Dunkerque, Le Havre, Rouen, Saint-Nazaire, La Rochelle et Marseille perturbés

Une opération "ports morts" a été lancée mardi 14 janvier à l’appel de la CGT jusqu’à vendredi 17 janvier, pour protester contre la réforme des retraites. Des blocages sont notamment signalés à Saint-Nazaire, le Havre, Rouen et Marseille se poursuivent jeudi.

Le Havre et Rouen

Les terminaux sont à l'arrêt. Aucun bateau n'est chargé ni déchargé. Les dockers et surtout les ouvriers portuaires sont en grève. Les syndicats promettent des actions coups de poing sur des axes portuaires importants dans la journée.

Nantes-Saint Nazaire

Tous les terminaux sont à l'arrêt, rapporte France Bleu Loire Océan. Aucun bateau n'est chargé ni déchargé. Selon un acteur portuaire, un mouvement d'une telle ampleur n'a pas été vu depuis plus de dix ans.

Marseille

Le port est toujours bloqué, les traversées vers la Corse toujours suspendues jusqu'à vendredi.

Calais et Dunkerque

L'opération "ports morts" s'y poursuit également. La CGT promet des perturbations sur les ferries. Mercredi l’opération était "bien suivie" d'après France Bleu Nord mais des bateaux continuaient de circuler.

La Rochelle

Les dockers sont toujours en grève, mais on ne sait pas si les entrées sont...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !