Depuis la nomination de son entraîneur Ole Gunnar Solskjaer, le milieu français est devenu l'élément clé de Manchester United, qui reçoit le PSG, mardi 12 février.

 

La Norvège a des effets tonifiants sur Paul Pogba. Le milieu de Manchester United (MU) se porte comme un charme depuis qu’Ole Gunnar Solskjaer a remplacé José Mourinho à la tête des Red Devils, le 19 décembre 2018. Le Français a retrouvé le sourire et le chemin des filets avec huit buts inscrits sous les ordres de son nouvel entraîneur.

Après son doublé, samedi 9 février, contre Fulham (3-0), en Premier League, il est même devenu le meilleur buteur de son club avec 11 buts. Pogba n’avait jamais été aussi prolifique en championnat. Des statistiques que l’enfant de Lagny-sur-Marne (Seine-et-Marne) espère améliorer face au Paris-Saint-Germain, ce mardi 12 février à Old Trafford en huitième de finale aller de la Ligue des champions. Pas de solidarité francilienne qui tienne.

Publicité
Publicité

« On connaît la qualité de Paul en ce moment, quand il attaque. Il joue à son potentiel, a commenté, samedi, Ole Gunnar Solskjaer, qui avait déjà entraîné le champion du monde, en 2010, lorsque ce dernier évoluait avec la réserve de MU. On essaie de mettre les joueurs dans des positions où ils peuvent faire mal à l’adversaire. Et Paul, avec son énergie, sa force...

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :