SHOPPING – Le coup d'envoi des soldes d'été aura lieu le 15 juillet. Avec la pandémie et notamment le confinement, beaucoup de commerçants ont subi de plein fouet une baisse de leurs revenus. Du fait de marges moins importantes, difficile pour les indépendants de rivaliser avec les grandes enseignes, qui doivent écouler leurs stocks.
Les commerçants indépendants en guerre contre les promotions des chaînes

A la demande de nombreuses fédérations de commerçants, les soldes d’été ont été reportés de quelques semaines. Initialement prévu le 24 juin, le début de cette période de promotions très attendue par les accros du shopping aura finalement lieu le 15 juillet, et durera 4 semaines, a annoncé début juin le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire.

Tous ne jouent cependant pas le jeu. Ventes privées ou privilégiées, remises exceptionnelles, les soldes ont déjà démarré dans beaucoup de commerces. Ceux-ci n’ont pas attendu le 15 juillet pour redresser des trésoreries mises à mal par l’épidémie de nouveau coronavirus (Covid-19), avec des promotions pouvant aller jusqu’à -50% dans certaines grandes enseignes. Pour les petits, notamment les indépendants, difficile de s’aligner. Beaucoup ont choisi de pratiquer aucune remise avant la date prévue. Ils dénoncent une concurrence déloyale de la part des grandes enseignes et craignent également de ne pas pouvoir (...)

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !