MERCATO - Ne jouant presque plus à Chelsea, Olivier Giroud est dans une situation "bien trop inconfortable par rapport à ses objectifs personnels et par rapport à l'équipe de France", a prévenu jeudi le sélectionneur Didier Deschamps, qui l'a malgré tout convoqué pour les matchs de novembre.

Voilà maintenant de longues années que les rassemblements de l’équipe de France se suivent et se ressemblent, reproduisant sempiternellement les mêmes étapes. En 1, les journalistes se demandent si Olivier Giroud sera convoqué, malgré un temps de jeu famélique en club. En 2, Olivier Giroud est convoqué et Didier Deschamps rappelle aux journalistes qu’il est, malgré tout, un joueur important des Bleus. En 3, les réseaux sociaux critiquent sa titularisation, alors que des attaquants en meilleure forme restent sur le banc. En 4, Olivier Giroud marque, et poursuit son ascension dans le classement des meilleurs buteurs tricolores de l’histoire. Puis retour à l’étape 1, et ainsi de suite. Jusqu’à quand ? Jeudi, en annonçant sa liste de 23 joueurs pour les deux matchs à venir, les derniers des éliminatoires de l’Euro 2020, face à la Moldavie le 14 novembre au Stade de France, puis en Albanie le 17, Didier Deschamps a eu droit à sa "question Giroud" de rigueur, mais il a tenu cette fois un discours différent de celui des (...)

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !