Retraite : ces trois hausses attendues d'ici fin 2024 et début 2025Istock
D'ici quelques mois, des millions de retraités vont toucher des revalorisations sur leur retraite.
Sommaire

A l’approche des élections législatives qui se dérouleront les dimanches 30 juin et 7 juillet prochains, de nombreuses mesures pourraient être mises en place ou encore modifiées, comme la réformes des retraites. 

Quelles sont les positions des trois partis favoris aux élections législatives ?

Portée par Emmanuel Macron en 2023, la réforme des retraites repousse l’âge légal de départ à la retraite à 64 ans. Mais parmi les programmes des différents partis dont Renaissance, le Nouveau Front populaire et le Rassemblement National, les positions quant à l’âge de départ à la retraite ne sont pas les mêmes. 

Quelle est la position du Nouveau Front populaire face à la réforme des retraites ? 

Du côté du Nouveau Front populaire, l’alliance de gauche issue de l’entente entre le PS, LFI, EELV et le PC souhaite abroger la politique du gouvernement d’Emmanuel Macron en “passant l’âge de départ à la retraite à 64 ans”, dès cet été

Quelle est la position du Rassemblement Nationale sur la réforme ?

Du côté du Rassemblement Nationale, le parti porté par Jordan Bardella souhaite l’abrogation de la réforme des retraites, dès l’automne. Ce dernier précise, "nous permettrons aux carrières longues, ceux qui ont commencé à travailler avant 20 ans, de partir à la retraite avec 40 annuités à un âge légal de départ de 60 ans". Pour les autres, l’âge légal sera fixé à 62 ans, à condition d’avoir effectué 42 annuités. 

Néanmoins, les élections législatives n’impactent pas certaines revalorisations qui sont attendues par des millions de retraités.

Une revalorisation du minimum contributif

Le 9 octobre dernier, environ 500 000 retraites ont été augmentées de “50 euros en moyenne”. Mais ce n’est pas tout, selon les informations de Money Vox, entre 1,7 et 1,8 million de retraités doivent encore profiter d’une revalorisation du minimum contributif, d’ici septembre 2024.

Vidéo du jour

Cette revalorisation peut aller jusqu’à 100 euros par mois. Les personnes concernées doivent recevoir un courrier cet été pour les avertir.

Une revalorisation de la complémentaire Agirc-Arrco

La complémentaire Agirc-Arrco doit être revalorisée au 1er novembre, selon un accord signé entre les partenaires sociaux. “Durant la période restant à couvrir par le présent accord (2024, 2025 et 2026), la valeur de service du point évolue au 1er novembre de chaque année comme les prix à la consommation hors tabac estimée pour l'année en cours moins un facteur de soutenabilité de 0,40 point”. 

Cette revalorisation se fera au rythme de l’inflation annuelle, estimée par l’Insee pour 2024, le mardi 9 juillet prochain.

L’Assurance retraite indexée sur l’inflation

Les pensions de base de l’Assurance retraite doivent être indexées sur l’inflation avec la hausse des prix au 1er janvier de chaque année. “La revalorisation annuelle repose sur l'inflation, hors tabac, calculée sur les 12 derniers indices mensuels par l'Insee. Et cette mesure sera arrêtée en octobre 2024. Là encore, la hausse devrait dépasser nettement les 2%”, conclut Money Vox.