Retraite : ce que vous devez savoir avant de demander votre APAIllustrationIstock
Les personnes âgées résidant en maison de retraite peuvent prétendre à l'APA. Découvrez ce que vous devez savoir avant de demander cette allocation.
Sommaire

Si la période de la retraite représente de grands changements pour de nombreux futurs retraités, à un âge plus avancé, d’autres types de problèmes se posent. C’est notamment le cas lorsque la perte d’autonomie devient réelle et qu’il est de plus en plus compliqué de gérer son propre confort soi-même. Il peut, dès lors, arriver que certaines personnes âgées ne soient plus en capacité de se mouvoir et de réaliser leurs soins personnels elles-mêmes. Dans ce cas de figure, un placement en maison de retraite est l’une des perspectives possibles, tout comme des aides spécifiques pour gérer la dépendance. Lorsque vous avez la capacité de toucher l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA), découvrez tout ce qu’il faut savoir avant de la demander.

Retraite : quelles sont les conditions pour toucher l’APA ?

La perte d’autonomie est une réalité qui touche de plus en plus de retraités et notamment de personnes âgées. Pour pallier ces difficultés, il est ainsi possible de toucher une allocation spéciale, l’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie), qui permet de prendre en charge toutes les dépenses liées à la dépendance. Celle-ci offre également une meilleure mise en place d’un accompagnement en maison de retraite ou en établissement spécialisé.

Pour toucher l’APA, plusieurs conditions sont nécessaires. Il faut ainsi être âgé de 60 ans ou plus, mais aussi résider en France. Peu importe votre nationalité, vous devez vivre sur le territoire de manière stable et régulière. Vous devez également présenter une perte d’autonomie, c’est-à-dire être dans une situation de dépendance qui vous oblige à avoir besoin d’une tierce personne pour les tâches quotidiennes. Enfin, il est nécessaire d’être hébergé en maison de retraite ou en établissement spécialisé.

Retraite : comment faire sa demande d’APA ?

Pour démarrer votre demande d’APA en maison de retraite, vous avez l’obligation de remplir un dossier, qui peut être obtenu auprès du conseil départemental de votre lieu de résidence ou de la mairie. Plusieurs pièces justificatives peuvent être réclamées, notamment un justificatif d’identité et de domicile.

Dans ce contexte, une évaluation de votre situation de dépendance doit être réalisée par une équipe médico-sociale. Celle-ci va se déplacer à votre domicile ou en établissement pour déterminer votre niveau de dépendance (GIR). Une décision d’attribution est ensuite prononcée, en fonction de votre niveau de dépendance et de ressources.

Retraite : quel est le versement de l’APA ?

L’APA est versée mensuellement. Si vous résidez en maison de retraite, l’allocation est directement transmise à l’établissement. Dans le cas où votre situation connaît des changements, l’APA est révisable si votre niveau de dépendance est modifié. Son montant varie d’après votre niveau de dépendance.

Le tarif dépendance est ainsi déterminé en fonction de l’établissement d’hébergement d’après votre niveau de dépendance et vos besoins d’aide à la personne. Un plan d’aide personnalisé est également prévu et il influe sur le montant de l’APA. En fonction de vos ressources, une participation financière peut aussi être demandée de 10% à 100% du montant de l’aide.