Quand commencer à préparer sa retraite ?abacapress
La retraite, ça ne se prépare pas seulement quand on y arrive ! Même s'il est difficile de s'y mettre dès le début de sa carrière, il faut y penser au plus tôt pour s'assurer des revenus confortables. Planet.fr fait le point sur ce qu'il faut faire, âge par âge.
Sommaire

20 ans : commencer à épargner

© abacapressVers 20 ans, la vie professionnelle commence vraiment, et il faut dès à présent prendre les bonnes habitudes.

Pour commencer, il faut absolument que vous pensiez à conserver et à trier les documents liés à votre carrière professionnelle : contrats de travail, fiches de paie, certificats de travail à l'étranger, livret militaire, relevés de points Arrco et Agirc, attestations Assedic...

Ne négligez pas vos premiers jobs d'été : 3 mois de travail vous permettent de valider un trimestre.

D'un point de vue financier, commencez à réfléchir aux placements qui s'offrent à vous : évitez ceux où votre argent sera trop bloqué, et ne misez pas tout sur un unique placement. Il peut ainsi être intéressant d'ouvrir une assurance vie, car vous pourrez récupérer votre argent si besoin, et qu'à terme, le capital épargné est défiscalisé.

Le Plan d'épargne logement est aussi un bon placement à 20 ans : il vous permet de préparer doucement l'achat d'une résidence principale.

40 ans : l'heure de faire le bilan

© abacapress© abacapress© abacapressQuasiment à mi-parcours de votre carrière professionnelle, pourquoi ne pas faire un petit bilan ?

Pour cela, demandez le relevé individuel de situation. Vous avez dû recevoir le premier à 35 ans, et vous le recevrez désormais tous les 5 ans jusqu'à votre retraite. Il vous permet de savoir combien de trimestres vous avez acquis. Comparez les informations avec vos propres documents, et n'hésitez pas à signaler une erreur.

Si c'est le cas, pensez à envoyer à votre Caisse national d'assurance vieillesse tous les documents nécessaires à justifiez votre demande.

Parallèlement, continuez à conserver tous les documents relatifs à votre carrière.

Côté finances, continuez à mettre cotiser pour votre assurance-vie. Vous pouvez aussi ouvrir un plan d'épargne entreprise (PEE), un plan d'épargne retraite collectifs (Perco) ou un plan d'épargne en actions (PEA).

Pensez aussi à investir dans l'immobilier locatif, pour vous constituer une petite rente confortable à la retraite.

Enfin, pour les professions libérales et les commerçants qui ont moins cotisé aux régimes obligatoires, ouvrez un Perp ou un contrat Madelin, vous permettant de constituer un capital et de faire baisser vos impôts.

Vers 50 ans : combien toucherez-vous ?

© abacapress© abacapress© abacapressA 50 ans, il peut être intéressant de faire une estimation du montant de sa future pension de retraite : en effet, il est encore de temps de faire quelque chose !

Demandez votre relevé d'estimation indicative auprès de la Cnav (elle l'envoie automatiquement à 55 ans).Vous pourrez aussi vérifier qu'il n'y a pas d'erreur au niveau de votre parcours professionnel.

Vous pouvez aussi vous rendre sur le site Marel pour obtenir une estimation de votre pension.

N'hésitez pas à faire appel à un cabinet spécialisé si vous en sentez le besoin, et voyez s'il est intéressant pour vous de racheter des trimestres.

Enfin, comme depuis le début de votre carriière, continuez à conserver tous les documents relatifs à votre carrière.

62 ans (ou presque) : l'âge de partir à la retraite

© abacapress© abacapress© abacapressD'ici 2017, il faudra attendre 62 ans pour pouvoir partir à la retraite. Mais peut-être ne le souhaiterez-vous pas si vous n'avez pas assez cotisé pour profiter d'une pension de retraite à taux plein. Vous pouvez donc décider de continuer à travailler, jusqu'à 70 ans maximum.

Si vous avez tous les trimestres nécessaires, c'est à vous de choisir : continuer à travailler pour une pension plus élevée (+ 5% par an), ou liquider votre retraite. Si vous souhaitez liquider votre retraite, il faut vous y prendre environ 6 mois avant la date souhaitée de mise en retraite.

A cette période-là, il est grand temps de reconstituer toute votre carrière, et de vérifier que tout est correct. Dans le cas contraire, adressez vos remarques à la Cnav ou à l'Arrco-Agirc.

Vous pouvez également décider de reprendre une activité en parallèle de votre retraite.

Côté finances, rachetez les trimetsres qui vous manquent pour bénéficier du taux plein, et si vous travaillez toujours, continuez à alimenter vos différentes épargnes.