Comme dans toutes mesures, il y a des gagnants et des perdants. Si à partir du 1er janvier 2020, les retraités gagnant moins de 2.000 euros par an verront leur pension de base indexée sur l'inflation, les autres bénéficieront d'une hausse de 0,3%. Résultat, certains pourraient être pénalisés.
IllustrationIstock

Une différence de traitement non sans conséquence. Le coup de pouce annoncé par Emmanuel Macron le 25 avril dernier, consistant à indexer sur l’inflation les pensions des retraités gagnant moins de 2000 euros par mois ne touchera pas tout le monde. Fonctionnaires, cadres et retraités n’ayant que leur pension comme source de revenu risquent en effet d’être lésés.

Selon le ministère de la Santé, ce seuil de revenu coïncide au montant de la retraite globale (base et complémentaire) brute. Attention toutefois, car comme l’indique Capital, la revalorisation par rapport à l’inflation concernera seulement la retraite de base.

Des différences notables

Comme exemple, le magazine prend un retraité dont la pension s’élève à 1 800 euros (1 100 euros de régime de base et 700 euros de complémentaire). D’après les prévisions de l’OCDE, l’inflation atteindra 1,8% en 2020. La pension de base de notre retraité passera ainsi au 1er janvier 2020 à 1 119,8 euros.

Gain obtenu ? 237,60 euros dans l’année contre une augmentation de 39,6 euros en 2020 si la pension de base avait, comme en 2019, été revalorisée de 0,3%.

En revanche, un retraité gagnant 2 500 euros (1 250 euros de pension de base et 1 250 euros de complémentaire) sera grandement défavorisé puisque non concerné par cette revalorisation. En 2020 sa pension de base n’accroitra que de 3,75 euros par mois, soit 45 euros annuel. Si l’indexation s’était faite par rapport à l’inflation, le gain aurait été de 270 euros par an.

Les inégalités ne s’arrêtent pas là…

Comparez les meilleures offres de mutuelles senior (contenu sponsorisé)

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.