Lundi soir, la ministre de l’Ecologie a formellement démenti l’existence de tensions entre elle et son collègue aux Affaires étrangères, Laurent Fabius. Et pour ce faire, Ségolène Royal n’a pas hésité à sortir un argument de taille : leur âge. Découvrez ce qu’elle a dit.

Invitée du "Petit journal" de Canal+ lundi soir, Ségolène Royal n’a pas échappé à une question sur ses relations avec Laurent Fabius. Il faut dire que depuis plusieurs jours, le bruit court que les deux collègues seraient rivaux. Tous les deux s’affronteraient en effet au sujet de l’organisation de la prochaine conférence internationale sur le climat, la COP21. Actuellement, le ministre des Affaires étrangères en est en charge, ce qui ne plairait pas à l’ex-candidate à la présidentielle.

"Je pense qu’on a passé l’âge""Il paraît qu’avec Laurent Fabius, vous vous tirez la bourre…", lui a ainsi demandé un journaliste de Canal+. "Eh ben c’est faux !", a répliqué tout de go Ségolène Royal. Alors, « qui est le patron », l’a ensuite interrogée le journaliste. Réponse de la ministre : "C’est François Hollande, c’est le président de la République". Et celle-ci de poursuivre en assurant : Le numéro deux est "Laurent Fabius, ça ne me gêne pas vous voyez".

Publicité
Bien décidé à mettre un terme à ces bruits de couloirs, Ségolène Royal a ensuite expliqué que la faute incombait à certains "collaborateurs" qui "ne disent pas toujours des choses aimables sur les uns, sur les autres" avant d’affirmer : "En tout cas, je pense qu’on a passé l’âge !". Et la ministre d’insister quelques instants plus tard : "Nous avons passé l’époque de ‘Monsieur, il m’a pris ma gomme’ ".

 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité