Des reliques datant de l'époque où Adolf Hitler était à l'apogée de sa dictature ont été retrouvées au Sénat. L'existence de ce trésor enfoui dans ce haut lieu politique fait polémique ...

Un secret bien gardé dans la chambre haute du parlement français. Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, des objets nazis - dont un drapeau et un buste à l'effigie de l'ancien fürher, Adolf Hitler - étaient conservés au Sénat.

C'est Le Monde qui a révélé, mardi 3 septembre 2019, la présence cet étrange trésor, caché au sein du Palais depuis 75 ans. En effet, le 28 août dernier le journal a reçu un courrier de cinq pages de la part du service communication du Sénat, rapporte Le Point

Des reliques nazies au Sénat : une découverte qui a stupéfié le palais du Luxembourg ?

C'est en raison de l'insistance du quotidien du soir que l'administration du Palais a décidé de faire l'inventaire des "documents et objets laissés au Sénat par l'occupant allemand à l'issue de la Deuxième Guerre mondiale", comme le stipule le document officiel du haut parlement français, indique Le Monde.

D'autres objets ont été répertoriés comme des livres en allemand, frappés des tampons "Luftflotte West" ou "Luftkreiskommando", ainsi qu'un drapeau nazi et le fameux buste dont l'origine demeure inconnue, ajoute le rapport. 

"C'est une découverte pour beaucoup de gens", annoncent les services de communication du palais du Luxembourg, assurant que "tout le monde tombe de haut".

En effet, aucun des parlementaires interrogés par les journalistes du Monde n'avaient connaissance de ces objets. "Je ne l'ai jamais vu et je n'en ai jamais entendu parler", jure l'ancien magistrat Jean-Marc Pastor. "Vous me l'apprenez", répond Vincent Capo-Canellas, sénateur (UDI) de Seine-Saint-Denis et actuel questeur du Sénat.

C'est finalement Damien Déchelette, actuel architecte en chef du Sénat, qui confirme l'existence de la sculpture : "Le buste devait être dans un bureau de l'occupant. Il est toujours resté en réserve, il n'en est jamais sorti. Personne ne s'en est occupé, je ne vois pas ce qu'on peut en faire", dit-il au Monde

Cette trouvaille a stupéfié les hommes politiques du palais du Luxembourg. Elle fait polémique jusque dans les rangs du Sénat lui même, puisque son président - Gérard Larcher - a décidé de lancer un audit. "On ne garde pas un buste d'Hitler au Sénat, c'est insensé", déplore d'ailleurs le sénateur Les Républicains (LR) Roger Karouchi dans les colonnes du quotidien du soir. 

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.