Un confinement "très serré", un "entre-deux", de l'intermittence ? Plusieurs scénarios sont encore sur la table mais, une chose est sûre, le couvre-feu n'est pas suffisant.
Sommaire
Reconfinement : les 3 hypothèses du gouvernementAFP

Un reconfinement dès la semaine prochaine ? Le gouvernement ne s’est pas encore avancé, mais Gabriel Attal l’a presque dit à demi-mot. Lors d’une conférence de presse à l’issue du Conseil de défense du mercredi 27 janvier, le porte-parole du gouvernement a expliqué que le couvre-feu instauré à 18 heures dans l’ensemble de l’Hexagone le 16 janvier dernier "a une efficacité relative" et qu’il "ne freine pas suffisamment" la circulation du Covid-19. Selon lui, "différents scénarios" sont donc sur le bureau d’Emmanuel Macron et de Jean Castex pour faire baisser le nombre de nouvelles contaminations.

Reconfinement : une mesure par intermittence ?

Le mot reconfinement est donc sur toutes les lèvres depuis cette intervention de Gabriel Attal. Une chose est sûre, Emmanuel Macron n’a pas encore pris sa décision et se laisse encore quelques jours pour réfléchir à la meilleure option pour protéger les Français tout en préservant l’économie. Le premier scénario est celui d’un confinement "par intermittence", c’est-à-dire qui ne serait en vigueur que le week-end.

Pour être efficace, il serait toujours accompagné d’un couvre-feu à 18 heures du lundi au vendredi. Ce mélange entre couvre-feu et confinement n’a jamais été testé par l’exécutif, qui pourrait le choisir afin de limiter les rassemblements privés tout en permettant aux Français de continuer à travailler. Il aurait pour avantage de maintenir les écoles ouvertes, tout comme les commerces jugés non essentiels. Les activités seraient néanmoins limitées à l’essentielle le week-end : faire ses courses, aller chez le médecin, promener son animal de compagnie etc. Cette mesure serait-elle suffisante ? Gabriel Attal a évoqué de son côté un "confinement très serré", mais en quoi consiste-t-il ?

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.