Le 12 septembre 1992, Claude Chirac a épousé son premier mari, Philippe Habert, directeur des études politiques du "Figaro". En avril 1993, son corps est retrouvé inanimé à son domicile, une semaine après sa séparation avec son épouse. L'homme s'est-il suicidé ?
Le mariage religieux de Claude Chirac et Philippe Habert à l'église de Sarran en CorrèzeAFP

"Quand je l’ai vue, j’ai tout de suite su que c’était elle." Voici les propos tenus par Philippe Habert au Parisien lorsque ses yeux se sont posés sur Claude Chirac. Il n'avait pas caché son coup de foudre pour la fille du défunt Jacques Chirac

Claude Chirac voulait annuler son mariage avec Philippe Habert

A l'époque, la femme est âgée de 28 ans et lui de 34 ans. Ils s'unissent quelques mois après leur rencontre à la mairie du 4e arrondissement de Paris, le 12 septembre 1992. Ils scellent leur union le 3 octobre de la même année, à l'église de Sarran en Corrèze.

Pourtant, comme l'explique De Kennedy à Madonna, 17 incroyables destinées, un livre de Daniel Ichbiah qui relate cet événement, la jeune mariée aurait souhaité tout annuler : "Plus la date fatidique arrive, plus elle est tentée d’annuler le mariage. Pourtant, elle n’ose pas officialiser la chose, tant les préparatifs ont été importants. […] Une fois la fête achevée, il apparaît que Claude n’est pas à son aise vis-à-vis de ce nouvel époux en proie à l’irritation".

En effet, le marié n'a pas sa langue dans sa poche et il n'hésite pas à attaquer les personnes politiques qu'il n'apprécie guère. Pour exemple, il a refusé le cadeau de Hassan II, un tapis, à cause des prisonniers politiques au Maroc, a confié un témoin au quotidien L'Express.

Le jeune couple n'est pas à l'aise

Malgré un mariage grandiose et les 2000 invités, le jeune couple n'est pas à l'aise. Ils décident donc de ne pas habiter ensemble. De plus, leurs divergences politiques creusent un fossé entre les deux amoureux. Dans une interview qui date du 24 février 1993, Claude Chirac a même désavoué publiquement les positions politiques de son mari quant à la critique qu'il avait émise envers Edouard Balladur.

La fille de Jacques et Bernadette Chirac envisage même sérieusement de divorcer ,mais l'homme ne peut s’y résoudre. Philippe Habert estimait que cela serait "un déshonneur", relaie le magazine Gala.

Claude Chirac, continue tout de même de faire campagne auprès de son père pour les législatives. Elle est très peu à Paris. Les époux ne se voient presque plus et leur mariage bat de l'aile, au point de se finir.

Vidéo : Jacques Chirac : l'histoire qui se cache derrière cette photo mythique

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.