Selon un journaliste de Libération, Marine Le Pen a eu raison de la venue de Martin Schulz à l'émission Des Paroles et Des Actes prévue pour le 10 avril.
© AFPAFP

 © AFP

Selon un journaliste de Libération spécialiste des affaires européennes, Marine Le Pen a "dicté ses lois" à France 2 . Il s’agit de l’émission politique "Des Paroles et Des Actes" consacrée aux élections européennes dont elle est l’invitée spéciale ce jeudi 10 avril.

La présidente du FN a menacé de boycotter l’émission si le socialiste allemand Martin Schulz, tête de liste des socialistes européens et accessoirement président du Parlement européen, était présent sur le plateau.

"Une campagne française"

La raison invoquée par Marine Le Pen ? Il s’agit pour elle d’une "campagne française". Cette contradiction manifeste a donc suffi à France 2 pour annuler la venue de Martin Schulz initialement invité à débattre.

Mise en cause par le journaliste, la chaîne, qui a donc confirmé, a tenu à faire savoir qu’on ne pouvait pas forcer les politiques à débattre avec telle ou telle personne.

Gilles Bornstein, le rédacteur en chef de l’émission politique, répond en ces termes : "on consulte toujours les invités pour leurs adversaires. Elle n'a pas souhaité débattre avec Martin Schulz. Il est logique que les invités aient un droit de regard, il est logique qu'on demande aux invités. Ce n'est pas la particularité de Marine Le Pen".

Un contradicteur "pugnace"

Ce dernier a également confirmé au Lab que Marine Le Pen ne voulait pas "débattre avec un étranger". Pour Jean Quatremer, le journaliste de Libération qui a sorti l’information, cet argument est particulièrement infondé dans le contexte des élections (justement) européennes. Il propose sa propre lecture de cette affaire : "en réalité, elle craignait d’avoir face à elle un contradicteur pugnace qui sait parfaitement ce qu’elle ne fait pas au Parlement européen".

Le journaliste déplore que le service public rate la rare occasion "d’européaniser cette campagne". Il considère que la chaîne participe à réduire le scrutin à un "test national, sans rapport avec les vrais enjeux". Marine Le Pen débattra donc jeudi soir sur France 2 avec le chef de liste UMP aux européennes, Alain Lamassoure.

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.