"Prends le pouvoir sur moi, Jean-Luc" : les chansons les plus barrées sur Mélenchon
Vous l'ignoriez sûrement, mais le patron de la France Insoumise inspire (beaucoup) les artistes. Certains lui dédient de surprenantes chansons que Planet vous propose aujourd'hui de découvrir.

"Prends le pouvoir sur moi, Jean-Luc Mélenchon", chante une femme qui dit s’appeler "Victoire" dans le clip publié en 2012 et réalisé par le studio TIGStudio. A l’époque, le chef de file de la France Insoumise était encore au Front de gauche, un rassemblement de partis issus de la gauche hexagonale réunissant aussi loin que le PCF et jusqu’aux écologistes du mouvement Ensemble ! Depuis, il n’a eu de cesse de continuer à inspirer les artistes. Certains des "hommages" qui lui sont rendus sont d’ailleurs très récents… Et pourraient s’avérer embarrassants, au moins sur le plan politique. Plus d'explications à ce sujet dans notre diaporama.

Déclarations d’amour, masques et clips anti-police : à quoi Jean-Luc Mélenchon a-t-il le droit dans ces étranges chansons ?

Si étrange de tels clips puissent paraître, si drôles puissent-ils sembler, il apparaît important de garder en tête que l’art - sous toutes ses formes et au même titre que n’importe quel autre médium - peut tout à fait s’avérer politique. La musique l’est d’ailleurs souvent, rappelle Slate, qui consacrait un long article aux 5 morceaux contestataires les plus efficaces de l’histoire récente ; en 2011. 

Soit un an avant la publication de la chanson de Victoire, qui n’a donc pas l’honneur - hélas pour elle ! - de figurer sur ce classement. Elle y est remplacée par We Shall Overcome de Pete Seeger, Hurricane de Bob Dylan ou Cop Killer de Body Count. Aucune de ces chansons ne constitue pourtant une déclaration d’amour adressée à Jean-Luc Mélenchon... !

Cependant, l'ancien ministre de Lionel Jospin n'est pas le seul à avoir droit à ses chansons spéciales. D'autres figures politiques ont aussi fait l'objet de détournements...

"Prends le pouvoir sur moi Jean-Luc"

1/8

"Moi je m'appelle Victoire et je suis ton plus bel espoir ; toi tu t'appelles Jean-Luc et c'est ton truc", chante "Victoire", en 2012. A l'époque, le chef de file des Insoumis à l'Assemblée nationale s'apprête à se lancer dans la courses aux présidentielles avec le Front de Gauche. Malgré l'affection que semble lui porter la jeune femme, il ne parvient pas à remporter le scrutin.

"Nous on aime pas la police comme Jean-Luc Mélenchon"

2/8

Morceau écrit et interpêté par le groupe de musique Krtel-City Gang, cette chanson met en scène plusieurs individus déguisés en Jean-Luc Mélenchon. Lequel... n'aimerait pas la police et serait "présent chaque saison", à en croire l'artiste.  

Le morceau a été publié sur Facebook en mai 2021.

"Non c'est non", le remix de Jean-Luc Mélenchon

3/8

Plusieurs discours de Jean-Luc Mélenchon ont été détournés par le Youtuber Khaled Freak, qui n'hésite pas à les transformer en chanson. Certaines sont plus dynamiques et plus connues que d'autres, mais toutes sont... surprenantes.

"Hypocrites", l'autre remix de Jean-Luc Mélenchon

4/8

Plusieurs discours de Jean-Luc Mélenchon ont été détournés par le Youtuber Khaled Freak, qui n'hésite pas à les transformer en chanson. Certaines sont plus dynamiques et plus connues que d'autres, mais toutes sont... surprenantes.

Voir la suite du diaporama

"La chanchon de Mélenchon"

5/8

Certains jeunes Youtubeurs n'hésitent pas à se lancer corps et âmes dans le combat politique. Quitte à le faire en chanson ! C'est ce qu'à fait le créateur STARRYSKY, qui n'hésite pas à faire de Jean-Luc Mélenchon son "super-héros". A qui il rend hommage d'une douce et délicate "chanchon".

"Poutou, poutou, poutou"

6/8

Le moins que l'on puisse accorder à Philippe Poutou, c'est qu'il a un nom de famille qui se prête au jeu de mots et aux douces invitations. C'est en tout cas le sentiment de ce créateur, un certain Dombrance, qui a publié une entraînante chanson au sujet du candidat malheureux à l'élection présidentielle de 2017.

"Moi je m'appelle Manuel Valls"

7/8

Le moins que l'on puisse dire, c'est que Manuel Valls a les oreilles qui siffle, de l'autre côté des Pyrénées. Ce clip catalan s'attarde sur la dernière décision de l'ancien Premier ministre Français.

"La poudre de Perlimpinpin"

8/8

"C'est de la poudre de Perlimpinpin", assène Emmanuel Macron en boucle, dans ce remix du débat présidentiel réalisé par Khaled Freak. Tranche de rigolade assurée... Pour quiconque serait capable de tenir le "flow" du chef de l'Etat.