Quelques jours après avoir commencé à exercer ses nouvelles fonctions, Jean Castex doit désormais répondre à certaines questions : a-t-il touché plus de 200 000 euros d'argent public ?
Plus de 200 000 euros d'argent public : combien Jean Castex gagne-t-il par an ?AFP

Gaulliste issu de la "droite sociale", "élu enraciné" et "homme charnière" ; ainsi que l'explique le maire (LR) de Toulouse dans les colonnes des Echos, il vient d'être nommé Premier ministre. Jean Castex, le maire de Prades, a eu droit a bien des portraits élogieux depuis sa prise de fonction. Lors de la passation de pouvoir, Edouard Philippe vantait par exemple, son "sens politique", sa "rigueur intellectuelle" ainsi que sa "connaissance fine" du territoire.

Pourtant, passés les éloges viennent les interrogations. Quelques jours seulement après avoir commencé l'exercice de ses fonctions, l'élu sudiste fait face à son premier retour de bâton. Et pour cause, rappelle France Info ! D'aucuns le présentent désormais comme "un cumulard au portefeuille bien rempli". Une image, poursuit le site d'information, qui jure considérablement avec celle que la majorité et ses proches ont cherché à brosser depuis le 3 juillet 2020.

Jean Castex a bien touché 200 000 euros d'argent public

Force est de reconnaître que le Premier ministre a longtemps cumulé les mandats… et les rémunérations. Il le reconnaît lui même dans sa déclaration d'intérêts publiée par la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP).

En 2018 et en 2019, il a perçu plus de 160 000 euros sur l'année, pour son seul poste de délégué interministériel aux Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris, prévus pour 2024. Il était alors placé sous l'autorité de Matignon, qu'il dirige dorénavant. Mais c'est loin d'être la seule mission confiés au maire de Prades.

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.