C’est la fin d’un système qui a couté plus de 500 000 euros l’année dernière. Désormais pour leurs obsèques, les députés vont devoir mettre un peu plus la main à la poche. 

L’information était peu connue, mais c’est France Inter qui s’en est fait l’écho ce vendredi matin. Jusqu’à maintenant les députés et anciens députés bénéficiaient d’une prise en charge de leurs frais d’obsèques, tout comme leur conjoint et enfant.

Comme le révèle la radio du service public, certaines factures sont parfois montées jusqu’à 18 000 euros et en 2017, cela a couté plus de 570 000 euros. Sauf que mercredi 14 mars, le bureau de l’Assemblée nationale a décidé de modifier le règlement de la Caisse de pensions et de sécurité sociale des députés et des anciens députés, après proposition des questeurs.

Une économie substantielle

Comme le dévoile France Inter grâce à un document, les députés vont devoir se montrer plus prévoyant. En effet, ils bénéficieront d’un forfait qui ne dépasse plus les 2350 euros et comme avant, leur proches pourront en bénéficier. Cette nouvelle mesure devrait permettre d’économiser jusqu’à 400 000 euros.

Publicité
Les avantages liés à la fonction de député ont déjà fait l’objet de plusieurs réformes notamment dans le cadre de la loi sur la moralisation de la vie politique. Ils ne peuvent désormais plus, pas exemple, embaucher un membre de leur famille comme collaborateur, ou disposer d’une indemnité représentative de frais de mandat. A la place, ils doivent désormais présenter des factures, grâce auxquelles ils sont remboursés.

Vidéo :Olivier Faure, futur patron du Parti socialiste

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité