Certains internautes opposés au chef de l'Etat accusent le fils aîné de Brigitte Macron d'avoir truqué un sondage de l'Ifop. Une rumeur sans réel fondement…
AFP

Emmanuel Macron a-t-il fait truquer des sondages : une légère embellie pour le chef de l’Etat

Récemment, le chef de l’Etat a pu se satisfaire de certains sondages, comme celui publié par le Journal du Dimanche et réalisé par l’Ifop. En effet, il profite entre autres du lancement du grand débat national et grimpe de 4 points par rapport au mois dernier. 27% des sondés se disent satisfaits de son action contre 22% en décembre 2018. Toutefois, insiste l’hebdomadaire, cette progression n’efface pas le nombre de mécontents. Cela fait désormais 5 mois qu’ils représentent 70% de l’échantillon… Pour autant, rapporte Le Monde, certains Français opposés à Emmanuel Macron l’accusent de trafiquer les chiffres. Ou plutôt accusent son beau-fils, Sébastien Auzière.

Cette rumeur repose sur l’idée que Sébastien Auzière serait à la tête de l’Ifop et pourrait donc manipuler les chiffres et de mentir en faveur d’Emmanuel Macron. Or, précise le quotidien du soir, c’est factuellement faux : le beau-fils du président n’a jamais travaillé pour cet institut de sondage. Aucun membre de la famille du chef de l’Etat ne dirige l’Ifop.

Cependant, Sébastien Auzière exerce effectivement dans ce domaine : depuis 2007, il est en poste chez Kantar Health, dont il est le vice-président. A noter : le groupe dispose d’une branche réalisant des sondages sur la vie politique, mais le fils de Brigitte Macron travaille sur les études de marchés portant sur la santé. En outre, Kantar Health et l’Ifop n’ont pas de lien direct, en dehors du fait qu’ils sont concurrents. Par conséquent aucun membre de la famille Macron ou Auzière n’a pu infléchir le contenu d’un sondage, souligne Le Monde.

Emmanuel et Brigitte Macron : le couple présidentiel régulièrement victime de fake news ?

Ce n’est pas la première fois que la popularité d’Emmanuel Macron fait l’objet de tels questionnements. En septembre 2017, une rumeur similaire était née d’un sondage plutôt favorable au chef de l’Etat. D’après Le Figaro (article réservé aux abonnés), le président bénéficie aujourd’hui d’un regain de popularité considérable à droite, après un virage amorcé en ce sens, en vue des élections européennes.

Toutefois Emmanuel Macron n’est pas le seul à être la cible de ce genre de rumeurs. Son épouse, Brigitte Macron, en est très souvent victime. Accusée à tort d’avoir profité d’une très forte hausse de salaire, comme le rappelle Gala, on lui prête aussi d’incroyables – et fausses – dépenses de maquillage mensuel. Quand on ne lui reproche pas de mentir sur son âge, non sans sexisme. Là encore, une fake news, souligne 20 minutes

Vidéo : Brigitte Macron : une grosse augmentation de salaire en vue ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.