©AFP
Alors que Le Parisien affirmait ce jeudi matin, que Jérôme Cahuzac allait se reconvertir dans l'immobilier de luxe, l'information a rapidement été démentie par un proche sur RTL. Actuellement sans emploi, l'ex-ministre du Budget ne peut plus exercer son métier de chirurgien.

Un an après sa démission du ministère du Budget, Jérôme Cahuzac est sans emploi. Exclu de la vie politique, et ne pouvant plus exercer la chirurgie, l’ex-ministre du Budget devait se reconvertir dans l'immobilier de luxe, a rapporté ce jeudi matin Le Parisien. Une information démentie quelques heures plus tard, sur RTL, par l’ami de Jérôme Cahuzac, le député socialiste Jean Glavany.

• Lire aussi : Jérôme Cahuzac : un an après le scandale, que devient-il ?

Jérôme Cahuzac, l’homme aux multiples étiquettes

Avant d’être ministre du Budget ou député du Lot-et-Garonne, Jérôme Cahuzac a commencé sa carrière comme cardiologue. Recruté comme conseiller technique au cabinet de Claude Evin au ministère de la Santé sous François Mitterrand, l’homme a ensuite répondu ensuite aux sirènes des puissants laboratoires pharmaceutiques français pour lesquels il est devenu conseiller spécial. En 1997, il a débuté sa carrière politique en tant que député : en 2010, Jérôme Cahuzac a alors pris la tête de la commission des Finances à l’Assemblée Nationale.

Le scandale révélé par Médiapart en décembre 2012 à propos des comptes offshores de Jérôme Cahuzac, désormais ministre, a mis fin à sa folle ascension. Une reconversion n’est par ailleurs pas envisagée par les proches de l’ancien homme politique. "Tant que son procès n'aura pas eu lieu, c'est compliqué pour lui, y compris sur le plan professionnel", a confié au Figaro l’un de ses amis. 

A voir sur ce thème : Le mensonge de Cahuzac

Vidéo du jour